La violence entraine la violence

La violence entraine la violence

« Œil pour œil et le monde deviendra vite aveugle. » (Gandhi)

Au Rwanda, nous avions militairement formé certains acteurs du génocide alors que la nature raciste de ce régime était connue. Quelques années avant le génocide, nous étions intervenus directement pour sauver le futur régime génocidaire. Enfin, nous ne sommes finalement intervenus que quand l’armée de libération avait vaincue les génocidaires, pour protéger la fuite de ces derniers, leur permettant ainsi d’utiliser la population rwandaise en exode devant l’armée de libération comme bouclier humain… (*)

Aujourd’hui, sous le couvert de notre intervention en Centrafrique se sont déroulés les pires crimes (**).

Quand cesserons nous de croire qu’en dehors de la défense face à l’agression d’un état par un autre état, une action de guerre puisse être considérée comme une option envisageable et non une spirale infernale et mortifère si, auparavant, nous avons aider à la mise en place de conditions favorables aux pires crimes?

Cessons d’aider financièrement ou diplomatiquement les pires régimes politiques pour y imposer nos dogmes néo-libéraux (privatisation des services publics, interdiction des taxes, pillages des ressources,…), y acheter plus facilement nos énergies (pétrole, gaz, uranium…) et matières premières (coton, cacao, métaux précieux, minerais rares, …) ou, comme nous le faisons activement depuis une demi-douzaine d’années, pour simplement obtenir des accords bilatéraux utiles aux reconduites aux frontières si chères aux xénophobies, actives ou passives, de nos dirigeants.

Qui veut la paix, prépare la paix.

François NICOLAS, REZE(44)

PS: éviter de me répondre en parlant du Mali si vous ne vous êtes pas documenté sur le renforcement des dictatures africaines qu’ont entrainé les aides matérielles et financières que nous leurs avons attribuées pour leur implication dans cette guerre. (si vous n’y connaissez rien, un exemple de blog: http://makaila.over-blog.com/ )

(*)

(**)

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans Décroissance, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La violence entraine la violence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s