Que c’est-il passé à Nantes ce samedi?

Ce qui s’est passé EN MARGE de la manifestation

(EXTRAIT du communiqué de presse du 23 février 2014 | Collectif de Rezé contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes – col.reze.contre.aeroport.nddl@riseup.net )

« (…)Nantes en état de siège
Samedi, plusieurs heures avant le début de la manifestation, le centre-ville de Nantes est en état de siège : trois mille policiers mobilisés, des dizaines de rues barrées par des grilles, des canons à eau ultra-visibles, des fourgons alignés par dizaines, de place en place, des policiers en civil déjà en action, (…) Toute la journée, un hélicoptère survole la manifestation. Le soir, la ville est soumise à un véritable couvre-feu, les transports publics sont arrêtés. (…) la Préfecture (…) empêche le déroulement raisonné de la manifestation. (…) Raccourci de moitié, le trajet de la manifestation, pourtant longuement préparé par la coordination des opposants au projet, est devenu trop court pour accueillir les manifestants : plus de 50 000, la plus grosse mobilisation jamais organisée contre ce projet absurde. (…) saturation de la zone comprise entre la croisée des trams et la Petite Hollande. La Préfecture, après avoir interdit le centre-ville et l’Île de Nantes aux manifestants, laisse se construire des scènes de désordre. Des dizaines de policiers lourdement équipés sont à quinze mètres de la poignée de jeunes qui détruit le local de la TAN. Après avoir évacué la croisée des trams et les rues voisines, des centaines de policiers laissent le même groupe brûler des aubettes sans intervenir, ni faire intervenir les pompiers. Le choix de ce dispositif policier totalement extravagant conçu pour produire des images de désordre (…) Nous sommes en colère d’avoir dû manifester dans une ville soumise à l’état de siège et contre ces élus qui vantent la démocratie dite participative (…) Il n’est de pires sourds que ceux qui utilisent des grenades assourdissantes pour défendre l’indéfendable. »

LA VÉRITABLE MANIFESTATION contre la destruction du bocage de Notre-Dame-des-Landes

Hypnotisé par quelques humaines et d’humains qui, en dehors du parcours de la manifestation, ont détruit des biens matériels sans être interrompu durant ces actions, beaucoup de médias semblent avoir oublié de filmer ce qu’on fait les dizaines de milliers d’humaines et d’humains qui ont réellement participé à cette manifestation. Cette vidéo amateur vous le montrera :

Paix et amour,


François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans NDL, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Que c’est-il passé à Nantes ce samedi?

  1. Ping : Mobilisation contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes | EÉLV Région SavoieEÉLV Région Savoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s