26 avril 2014, dans la région nantaise, actions de protestation contre l’industrie de production de déchets nucléaires

Une demi-heure de silence, place royale, en hommage aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl:

Une balade à la recherche des traces laissées par les mines d’uranium entre Piriac et Guérande:

Ordre de grandeur des conséquences de la radioactivité mesurée durant cette ballade :

( source: http://holvoet.free.fr/Voyage/radioactivity/effets.htm)

(1 Sv = 1 sievert = 1000 mSv = 1000 millisievert)

  • à partir de 0,05 Sv: modification de la formule sanguine
  • 1,5 Sv à 1 Sv : troubles digestifs légers épilations partielles fatigabilité persistante (plusieurs mois) augmentation significative des cas de cancers stérilité permanente chez la femme stérilité pendant 2 à 3 ans chez l’homme
  • 2 Sv : 10 % de mortalité dans les mois qui suivent
  • 2,5 à 4 : nausées, vomissements, vertiges dès la fin de l’irradiation modification de la formule sanguine risques mortels élevés en cas d’infection
  • 6 : troubles sanguins et digestifs graves diarrhées et vomissements risques de perforations intestinales
  • 7 :  90 % de mortalité dans les mois qui suivent
  • 10 : mort dans les mois qui suivent
  • 100 : mort dans les heures qui suivent
  • 1000 : mort dans les minutes qui suivent
Recherche d’autres informations sur l’exposition aux radiations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sievert (Il y est dit que « conformément à l’article sur les irradiations aiguës, il est incorrect d’utiliser le sievert lorsque l’on évoque les effets déterministes (ou non stochastique) des rayonnements. Le gray et le sievert sont deux unités « homogènes » que l’on peut donc comparer, mais de manière générale, au-delà d’un dose de un joule par kilogramme, la mesure s’exprime en grays4« )
 

Contact: coordination anti-nucléaire de la région nantaise, coordarn@laposte.net

 

François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Vidéo | Cet article, publié dans Industrie nucléaire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s