Les écolos causent de la réforme territoriale

Samedi 28 juin 2014, le Comité Politique Régional d’Europe Écologie – Les Verts Pays de la Loire invitait les militants le souhaitant à débattre librement de la réforme territoriale. Restitution des débats en 4 parties:

1 – Introduction et propos liminaires:
https://www.youtube.com/watch?v=AK4RfIQQPps

2 – Frontières?
https://www.youtube.com/watch?v=xYspKgl7co0

3 – Qu’attendre de cette réforme? (Tour de table)

4 – Bonus : les compétences et ressources des collectivités territoriales par Jean-Jacques Kogan
https://www.youtube.com/watch?v=7ytlk0ODrzE

 

A titre personnel, j’aurais été ravi de cette réforme à la fin du siècle dernier mais, aujourd’hui que les pires scénarios se révèlent finalement très optimistes par rapport à la réalité de la surconsommation des ressources non renouvelables, la réalité des gaspillages et la réalité de l’augmentation des inégalités, je reste inquiet. Je m’interroge sur la pertinence de toutes ré-organisations n’intégrant pas qu’il est déraisonnable que des biens essentiels doivent être acheminés rapidement et à moindre coût sur des distances incompatibles avec des déplacements dé-carbonés. J’ai le sentiment qu’il est temps d’imaginer les restructurations massives de notre économie qui prendront en compte la raréfaction du pétrole et la fin de la production massive de déchets radioactifs : « Gouverner c’est prévoir ». A nous de profiter des changements que cette réforme impulsera pour faciliter cette prise de conscience et qu’enfin toutes et tous puissent bien vivre localement, vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre.

Paix et amour,

François NICOLAS, REZÉ(44)

 

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article a été publié dans Décroissance, Egalité, Fraternité, Liberté. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s