Une condamnation excessive ou un rappel des valeurs fondamentales de la république?

Dans un contexte où les exploiteurs distraient les exploités de l’avidité qui conduit notre monde à sa perte en orchestrant le bruit autour des partis néo-nazis ou xénophobes,
dans un contexte de crise propice à la monté des extrémismes, intégrismes ou communautarismes,
madame X a aidé à la diffusion de la comparaison d’une ministre de la république française à un singe en raison de sa supposée origine ethnique.
Madame X a été condamnée à 9 mois de prison et 50.000 EURO de dommages et intérêts.

Certains journaux, intellectuels, penseurs, bref, notre pensée majoritaire semblent juger cette condamnation comme excessive.

Je ne suis pas juriste. Je ne peux juger de la justesse de la peine prononcée à l’égard des peines encourues. J’ai le désagréable sentiment que la vérité est ailleurs.

J’ai le désagréable sentiment que ce qui perturbe la pensée unique qui nous dirige, est uniquement la matérialisation du caractère anti-raciste de nos lois.

Cette pensée unique qui nous dirige, cette pensée unique imagine sans doute que les valeurs fondamentales de notre république, ces valeurs qui ont fait et font la grandeur de la France, se résume à notre hymne national et à notre drapeau.

La justice de notre République vient de leur rappeler que les valeurs fondamentales de notre république ne supporte pas les racismes, les discriminations, les incitations à la haine.
La justice de notre République vient de leur rappeler que leurs comportements habituels, leurs paroles et actes racistes quotidiens sont en contradiction avec ce qui fait la France.

François NICOLAS, REZÉ(44)
http://mingata.eu/

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans Egalité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s