(A FAIRE) Action facile et immédiate pour préserver nos libertés

Nos envies d’échanges et de partages sont financièrement valorisées par la constitution de gigantesques bases de données référençant nos désirs, liens amicaux ou amoureux, achats, goût musicaux, centres d’intérêts,…

Ceci permet d’établir des listes de personnes basées sur des critères précis que des sociétés privées ou des services de sécurité peuvent acheter.

Ceci induit une manipulation massive les individus, un glissement vers une société totalitaire sans aucun débat ni choix démocratique réel, par une multitude d’influences mineures sur nos choix quotidiens.

A titre individuel, ce glissement semble sans importance: « oui, toutes les multinationales, tous les gouvernements peuvent tout savoir de moi mais, je profite aussi de ce système« . Mais:
– Est-ce simplifier mes choix que de les cataloguer et de les influencer?
– Sont-ce réellement mes envies que ceci m’aide à satisfaire?
– Ceci me rassure-t-il réellement que notre société contrôle les comportements non pas par rapport à la loi mais par rapport à la « normalité » et aux « bénéfices » financiers possibles?
– Est-il souhaitable que, par une multitudes de petites influences, les comportements qui ne favorisent pas l’augmentation des bénéfices des détenteurs de capitaux disparaissent?
– Une société ainsi policée est-elle humaine?
– N’affaiblissons-nous pas l’humanité en nous uniformisant sans débat si choix explicite?
– Ne nous privons-nous pas de richesses en uniformisant nos comportements?
– Voulons-nous que nos comportements individuels ne soient influencés qu’en fonction de critères financiers?

Nous pouvons réagir. Si l’orientation mercantile et attentatoire à nos libertés ne nous convient pas, il suffit d’exister par ailleurs, indépendamment d’elle. Nous avons la possibilité de diversifier nos moyens de partage en favorisant les solutions libres et respectueuses de nos droits humains fondamentaux (droit à la vie privée, droit à l’oubli,…).

Par exemple, en commençant à utiliser les services des associations qui agissent dans ce sens et les réseaux sociaux « éthiques » qu’elles mettent à notre disposition. Personnellement, je viens de créer un profil sur la framasphère (https://framasphere.org/people/1e99c8a0b74a013208d02a0000053625) de l’association Framasoft (http://www.framasoft.net/). Tu m’y rejoins?

Paix et amour,

François NICOLAS, REZE(44)
http://www.mingata.eu

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans Culture, Démocratie, Liberté, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour (A FAIRE) Action facile et immédiate pour préserver nos libertés

  1. dlbdm dit :

    Bonjour, j’ai trouvé votre article fort intéressant. Cela me rappelle les prédictions d’Edward Bernays, dans son ouvrage « Propaganda ». Je pense toutefois que les réseaux sociaux creusent un fossé entre l’individu et lui-même, tant et si bien que l’éthique joue moins dans la plateforme que dans l’individu. J’ai quitté Facebook ce matin, et ai lancé un blog racontant ma vie de jeune passant d’une vie avec, à sans, facebook, du jour au lendemain.
    N’hésitez pas à aller y faire un tour.
    Cordialement,

    Sidney
    https://farewelltosociety.wordpress.com/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s