Le parti socialiste demande à ses députés de voter des lois socialistes

L’ensemble des secrétaires nationaux du parti socialiste ont voté à l’unanimité moins 2 voix l’obligation, pour tous et toutes les députées socialistes de voter des lois socialistes.

« Face à la multiplication des mesures anti-sociales, xénophobes ou suicidaire des dirigeants politiques ou économiques (augmentation des très hauts salaires, absence de lutte massive contre les fraudes fiscales, criminalisation des sans-papiers les obligeant à accepter des conditions contraires au droit du travail, absence de revenus décents octroyés aux français qui n’arrivent pas à trouver des emplois qui n’existent pas et qui, de toutes façons, du fait des gains de productivité, ne serviraient à rien ou, du fait du réchauffement climatique, menacerait l’avenir de l’humanité sur Terre…), le parti socialiste demande aux élus et élues socialistes de voter des lois socialistes c’est-à-dire des lois prenant actes de la nécessité de partager les ressources, en socialisant les moyens de production, en dépénalisant les absences d’autorisation administratives de séjour et en établissant sans délais le droit à un revenu de base inaliénable, inconditionnel, cumulable avec d’autres revenus, distribué à toutes et tous, de la naissance à la mort, sur base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie, d’un montant supérieur au seuil de pauvreté. » (Motion votée le 32 mars 2016)

Pour aider tous les humanistes à ne plus favoriser la servitude et l’exploitation mais à augmenter les libertés et la fraternité connecte toi au site officiel ci-dessous et vote cette proposition pour le droit à un revenu de base inconditionnel: http://egalite-citoyennete-participez.fr/projects/defi-2-entreprenariat/consultation/vos-propositios-2/opinions/defis/instaurer-le-droit-a-un-revenu-de-base-inconditionnel

 

Inconditionnellement,

 

François NICOLAS, REZE(44)

www.mingata.eu

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans Démocratie, Egalité, Fraternité, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s