Ces dangereux champs de patates

Pauvreté, pollution, violence... La priorité est l'évacuation
d'un champs de patates à Notre-Dame-des-Landes, sérieux?

Camarade, quand tu ordonnes, exécutes ou encourages des destructions de lieux de vie, de travail, d’accueil, de partage, d’échange, pour évacuer, là, un champs de patates, là, des vaches, là, des brebis, penses-tu réellement travailler à construire un monde plus juste? N’es-tu pas tout simplement le rouage d’un système à bout de souffle qui, face à l’impasse d’une volonté de croissance infinie dans un monde fini, fabrique des ennemis intérieurs pour auto-justifier à posteriori son monde de destruction et de violence? Es-tu incapable de voir le ridicule de cette démarche quand elle conduit à mobiliser tant de forces militaires pour évacuer quelques champs de patates?

 

La destruction des 100 noms(*) est un signe fort. Le signe de la volonté du système de détruire toutes les alternatives viables à la finance et à la prédation, toutes ces alternatives qui pourraient donner des espoirs à l’écrasante majorité de celles et de ceux que nos dirigeant politiques ou économiques exploitent.

 

Comment sinon expliquer qu’ait été déployé tant de force pour vider de toute vie ces quelques habitations où résidaient des personnes connues pour leur esprit d’apaisement, leur respect de toutes et de tous, leurs expérimentations de modes de vie respectueuses de l’avenir?

 

Ces personnes osaient participer à visage découvert aux prises de parole publique (*2) (*3). Elles osaient exprimer leurs avis divergeants face à la pensée unique de nos dirigeants, face à la monstruosité de notre société de destruction, de haine, d’isolement et d’exploitation.

 

Pétition: Comme à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, défendons d’autres manières d’habiter

               Circulez, ici, on tue l'espoir?

 

 

(*1)
Extrait de l’appel à mobilisation de Collection des Organisations Professionnelles Agricoles(…) dans la lettre de l’ACIPA] : “Le site des 100 noms habité depuis plus de 5 ans, développe un projet agricole porté par un jeune agriculteur ingénieur agronome. Il est déjà déclaré porteur de projet à la chambre d’agriculture. Ce projet est réparti en 2 volets autour de l’élevage ovin : un premier en brebis laitière avec transformation fromagère. Un bâtiment de 430 m² a déjà été construit (et aujourd’hui détruit). Un 2ème projet associatif de production de brebis viande destiné à la formation pour la conduite de troupeaux, l’écopaturage, le sylvopastoralisme et la valorisation des pâturages humides. Le projet s’appuie sur des terres occupées depuis 5 ans et ont la potentialité de se développer avec des fermes mitoyennes à reprendre pour atteindre 45 ha. L’ensemble de ce projet est pensé dans l’objectif de la mutualisation des moyens de production. Ce lieu était aussi un lieu de vie regroupant plusieurs habitants déclarés par 3 fois auprès de la préfecture comme résidents à cet endroit.”
(2*)

(3*)

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article, publié dans Décroissance, Liberté, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s