3G, 4G, 5G… Un danger social à combattre

Cette fiction de 1947 imaginait déjà l’abrutissement généralisé dont nous sommes actuellement les victimes volontaires.

3G, 4G, 5G… L’amélioration des débits en mobilité n’est pas un progrès mais, par l’introduction dans les lieux publics, les lieux de rencontres et d’échanges, de l’illusion de la suppression des distances et, par la transformation des relations humaines en objets de consommation, une arme massive d’isolement, de fragmentation sociale, une aliénation socialement suicidaire.

Toi aussi, pour notre bien à toutes et tous, n’active plus les « données mobiles » sur ton téléphone portable, ré-apprend à anticiper, à attendre, à te perdre, à prévoir, à dépendre des autres…

de technologies socialement suicidaires + de liens + d’humanités

François NICOLAS

https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44/

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s