Archives du mot-clé 2014

Les 19 et 20 septembre 2015 à Nantes!

Souvenir 2014…Un autre monde existe, ne panique pas!En 2015, un week-end avec…philippe En 2015, un week-end avec…
caramelEn 2015, un week-end avec…florence_et_edith
En 2015, un week-end avec…florianEn 2015, un week-end avec…laure Souvenir 2014…Qu’est-ce que… Alternatiba?

En 2015, un week-end avec…francois

Souvenir 2014…Alternatiba Nantes 2014 comme si tu y étais!

En 2015, un week-end avec…sarah

En 2015, un week-end avec…stephanieEn 2015, un week-end avec…sylvain
En 2015, un week-end avec…catherineSouvenir 2014…Où Ugo est-il? Souvenir 2014…200 bénévoles à Nantes!

En 2015, un week-end avec…margot1

Démission?

Quel intérêt de demander, avant la fin des enquêtes, la démission de celles ou ceux qui n’agissent que sur ordre, par devoir?

Est-ce un besoin de ne pas remettre en cause le peu d’intérêt de nos dirigeants économiques pour le respect de la vie, quand ils ont l’occasion de retirer quelques bénéfices financiers en détruisant, petit à petit, l’avenir de l’humanité?

Mort de Rémi Fraisse: Denis Favier, directeur général de la gendarmerie, invité de BFMTV

Est-ce un moyen d’éviter de condamner ces politiques de tous bords qui se nourrissent des divisions ou violences, entretiennent des fantasmes sécuritaires, exacerbent les haines et attitudes de défiances, préfèrent créer des situations ingérables militairement plutôt que de remplir leur mission de représentants du peuple: exposer et débattre honnêtement des raisons qui les poussent à engager tous ces Grand Projets Inutiles et Imposés?

Est-il besoin de demander des démissions d’hommes et de femmes de devoir quand tant de démissions ont déjà eu lieu?

Ne sont-ce pas ces précédentes démissions qui sont criminelles. Ces démissions face aux promesses électorales. Ces démissions face au respect de l’avenir. Ces démissions face aux pouvoirs financiers. Ces démissions face aux haines. Ces démissions face au devoir de respecter la vie. Ces démissions face aux valeurs fondamentales humanistes et universalistes de la Républiques Française?

François NICOLAS, REZE(44)
www.mingata.eu

Journées d’été de l’écologie 2014, [4/4] dernier jour

Tous les ans, découvrir une ville différente à l’occasion  des JOURNÉES D’ÉTÉ DE L’ÉCOLOGIE (http://jde.eelv.fr). Restitutions vidéos, en 4 articles, de quelques-unes des plénières, forums ou ateliers des JDE 2014 à Bordeaux.

[4/4] Dernier jour des JDE 2014

Quelle France en 2015?

Il y a un an, le gouvernement lançait une réflexion nationale pour imaginer la France dans dix ans. Après une étude approfondie, des débats et des consultations, cela a abouti à la remise, par Jean Pisani-Ferry, d’un rapport détaillé. Les écologistes ont toujours cherché à penser le long terme, sans s’arrêter aux frontières françaises, mais dans le cadre européen et mondial. À partir du rapport présenté, comment pouvons-nous imaginer la société de demain ? Notre avenir est-il déjà écrit ou un autre futur est-il possible ?

Les promesses du Bourget ont-elles été tenues ?

« Mon adversaire, c’est le monde de la finance ». La célèbre phrase de François Hollande, prononcée en janvier 2012, est restée durablement imprimée dans l’imaginaire collectif. Suscitant un immense espoir à gauche, elle portait l’ambition de la justice sociale et de la régulation d’une économie incontrôlable. Deux ans et demi plus tard, que sont devenues ces “promesses du Bourget” ? Comment ont-elles été traduites dans l’élaboration de la politique économique du gouvernement, marquée par la priorité donnée à la baisse du coût du travail et des déficits publics ? L’impunité est-elle toujours la règle au sein des marchés financiers ? Que faut-il faire pour mettre de l’ordre dans un monde qui est à la fois la cause et le symptôme d’une économie à bout de souffle, qui aggrave les inégalités sociales tout en entretenant aveuglément la prédation et l’accaparement des ressources naturelles ?

Interlude musical avec Lmanou

Hommage à Jacques Ellul et Bernard Charbonneau

Hommage aux philosophes aquitains Jacques Ellul et Bernard Charbonneau : comment penser la technique en vue d’une société écologique ? Retour sur la pensée de deux pionniers de l’écologie politique en France et sur les racines du courant techno-critique du mouvement écologiste.

 Dany

40 ans d’écologie politique

40 ans de luttes et de mobilisations, 40 ans d’alternatives et d’expérimentations. Des déceptions, des combats à mener, encore, et des victoires : l’écologie politique fête son anniversaire. Cette plénière dédiée sera l’occasion de réunir de grands acteurs qui ont durablement marqué sa jeune mais riche histoire et les associations parties prenantes de cette grande aventure. Ils et elles évoqueront les combats écologistes des dernières décennies, les évolutions du mouvement, les liens entre écologie politique et écologie citoyenne. Comment l’écologie a-t-elle changé la France depuis quatre décennies ? Quel regard donner à nos modes d’action et de réflexion ? Comment mieux travailler ensemble – politiques, citoyens et milieux associatifs – pour faire gagner l’écologie ?

Merci!

Journées d’été de l’écologie 2014, [3/4] deuxième jour

Tous les ans, découvrir une ville différente à l’occasion  des JOURNÉES D’ÉTÉ DE L’ÉCOLOGIE (http://jde.eelv.fr). Restitutions vidéos, en 4 articles, de quelques-unes des plénières, forums ou ateliers des JDE 2014 à Bordeaux.

[3/4] Deuxième jour des JDE 2014

Réforme territoriale : comment renforcer les pouvoirs locaux dans le respect des identités locales ?

Bientôt, dans nos régions, rien ne sera plus tout à fait comme avant : les frontières vont bouger, les compétences et les prérogatives aussi. Le temps de la réforme aura été court, la concertation encore plus. La poursuite de la décentralisation est souvent un débat institutionnel d’élu-es qui ne touche véritablement les citoyennes que lorsqu’il a trait à la question de l’identité et du sentiment d’appartenance à un territoire, comme on a pu le voir avec la question du redécoupage des régions. Profondément liée à des histoires et parcours de régions particulières, la question de l’identité se heurte parfois à la volonté de réforme – qu’il s’agisse d’améliorer l’efficacité des politiques ou de faire des économies. Quels sont les ressorts de l’identité locale en France et comment cette identité locale cohabite-t-elle avec le fait d’être Français et le fait d’être Européen ? Comment améliorer une organisation existante tout en renforçant le processus de décentralisation et en respectant les identités locales ? Quels seront les changements concrets pour les territoires et surtout pour leurs habitant-es ?

Économie et écologie avec Marie-Monique Robin

Il existe, entre le système économique actuel et l’écologie, des points de friction : croissance infinie versus ressources limitées, dérèglement climatique et perte irréversible de la biodiversité ; exigences des marchés financiers et dettes des États versus financement de la transition écologique et lutte contre les inégalités ; libre marché mondial versus résilience des territoires. L’écologie implique-t-elle la refondation de l’économie ? L’évolution des comportements des acteurs économiques, notamment des entreprises, doit permettre la construction démocratique d’une économie écologiste.

Comment briser l’unanimisme anti-Roms ?

10 à 12 millions de Roms recensés dans l’Union européenne vivent sous la menace quotidienne d’une expulsion forcée, du harcèlement policier et de violentes agressions racistes. L’atelier tentera de réfléchir aux moyens d’endiguer cet unanimisme.

Je n’ai pas eu le plaisir d’assister à cet atelier mais je tenais à partager avec toi la vidéo suivante (un court entretien vidéo diffusé pour lutter contre les idées reçues):
https://www.youtube.com/watch?v=2Zq7D56PYF4
 

Négritude et écologie : autour de la figure d’Aimé Césaire

La négritude évoque l’importance d’une culture liée à l’Afrique sans pour autant rejeter l’Europe. Aimé Césaire en est un épicentre, notamment dans son rapport à la nature. Nous débattrons ainsi de l’influence de la négritude dans la pensée écologique actuelle.

Bonus : Négritude – Petites anecdotes personnelles
 

Les monnaies locales complémentaires

Pour un système monétaire durable… Chaque jour, ce sont plus de 4 000 milliards de dollars qui s’échangent sur le marché, dont 98 % pour le seul marché spéculatif. La masse monétaire mise au service de l’économie réelle est de 2 % ! L’engouement récent pour les monnaies complémentaires en France et dans le monde entier n’est donc pas un hasard.

J’étais appelé sur deux autres ateliers mais je lis dans le programme « Avec un-e représentant-e de la monnaie RETZ’L » alors voici deux documents liés au Retz’L:
Un très court argumentaire: pourquoi une monnaie locale?
Un message de propagande décalée:
https://www.youtube.com/watch?v=JmsIblvSxfA
 

Le revenu de base

Clef de voûte de l’écologie politique ? Et si chaque citoyen-ne recevait un revenu sans condition d’activité, mais cumulable avec d’autres revenus ? L’idée fait son chemin en Europe. Au-delà de la lutte contre la pauvreté, explorons comment le revenu de base s’inscrit dans un chemin d’émancipation, de démocratie et de transition écologique.

La vidéo est en préparation; pour patienter, une p’tite interview croisée:

 

Interlude

 

Journées d’été de l’écologie 2014, [2/4] premier jour

Tous les ans, découvrir une ville différente à l’occasion  des JOURNÉES D’ÉTÉ DE L’ÉCOLOGIE (http://jde.eelv.fr). Restitutions vidéos, en 4 articles, de quelques-unes des plénières, forums ou ateliers des JDE 2014 à Bordeaux.

[2/4] Premier jour des JDE 2014

Ouverture des Journées d’été des écologistes

La mer monte !

Les rapports se succèdent, les réactions d’experts s’enchaînent, les avertissements se multiplient : pourtant rien n’y fait, la situation climatique se dégrade et le réchauffement de la planète bouleverse d’ores et déjà nos vies. L’une des conséquences tristement connue – et dont le lien de causalité devient désormais irréfutable – est l’élévation du niveau des océans, dont l’évolution ces dernières décennies est, selon la communauté scientifique, particulièrement inquiétante. Elle menace en premier lieu les régions côtières et les innombrables îles qui peuplent toutes les parties du monde, le risque de réfugiés climatiques devenant ainsi une réalité. Elle met aussi en danger une part considérable de notre biodiversité et nombre d’activités humaines. Suivant ce constat, comment se préparer et s’adapter localement à ce phénomène global ? Comment mobiliser massivement sur ce thème en vue de l’échéance majeure qu’est la COP 21 (Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques) en décembre 2015 ? Cette plénière sera l’occasion de faire le point sur les connaissances actuelles en la matière, d’en détailler les enjeux et de répondre collectivement à ce défi de civilisation. Vite, la mer monte.

Yannick JADOT & ses amis

Au hasard des stands, croiser l’ex-greenpeace et actuel euro-député Yannick JADOT.

Urgence d’agir pour une Jérusalem partagée

Jérusalem, capitale des deux États, est un des enjeux majeurs pour la paix. Occupée en 67, annexée en 80, colonisée, Jérusalem-Est subit une destruction de l’environnement humain et naturel : confiscation des maisons et terres arables, restrictions à la circulation des personnes et des biens, dépossession du patrimoine culturel et archéologique…
Que peuvent faire l’Union européenne et la France contre cette politique contraire au droit international ? La coopération au développement est une réponse aux populations dans la précarité socio-écologique.

les perturbateurs endocriniens en cause

La France est le premier pays au monde touché par les cancers hormonaux. La Stratégie nationale de santé, la loi et les plans de santé publique de 2014 seront-ils à la hauteur à ce défi ? La bataille contre les perturbateurs endocriniens, aussi cruciale pour l’avenir du vivant que la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité, est au cœur des combats écologistes et de l’actualité législative nationale et européenne. Des démarches innovantes traitent ce défi sous l’angle de la sexualité.

Transition énergétique : l’heure de vérité

Depuis toujours, les écologistes préconisent une transition énergétique qui réduise les gaspillages, sorte du nucléaire, lutte contre le dérèglement climatique et préserve les ressources naturelles, notamment fossiles. Nous prônons une mutation basée sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Cette transition est une nécessité, mais aussi une opportunité pour faire face à la crise, créer des centaines de milliers d’emplois non délocalisables, réduire la dépendance énergétique et redonner du pouvoir d’achat, particulièrement aux précaires. Après le débat national, la loi de transition énergétique arrive enfin à l’Assemblée début octobre. Le moment pour les écologistes de rappeler la pertinence de leurs propositions, d’en débattre avec ONG, acteurs économiques et syndicaux, et d’organiser la mobilisation avec leurs parlementaires.

 

Européennes 2014 – Les combats d’un co-listier de YANNICK JADOT et NICOLE KIIL-NIELSEN

ÉPISODE 11 – Les européennes 2014, avec les yeux d’un écolo…
Les combats d’un co-listier de
YANNICK JADOT et NICOLE KIIL-NIELSEN
têtes de liste Europe Écologie – Les Verts en Bretagne, Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. http://ouest.europe-ecologie.eu/

 


François NICOLAS, REZÉ(44)
http://mingata.eu