Archives du mot-clé BIO

Aimons-nous la vie?

« L’éleveur appartient au groupe Triskalia, l’un des plus gros groupements de producteurs de cochons en Bretagne. Triskalia travaille notamment pour des filières qualité comme Label Rouge Opale, Bleu Blanc Cœur ou Filière Herta. »…

Presque 1 an après cet article, qui pourrait m’apprendre que nous sommes civilisées, que nous n’allons plus continuer à nous comporter sans aucun respect pour les êtres vivants?

Qui peut croire qu’il ne serait pas utile à notre bonheur que nous nous comportions avec un peu plus de dignité?

Quand nos députés établiront-ils un revenu agricole inconditionnel permettant à toutes et tous ces travailleurs qui nous nourrissent d’être libres de travailler sans obéir aux exigences de cette industrie agroalimentaire qui détruit nos avenirs, qui détruit notre humanité?

Quand les représentants et représentantes du peuples cesseront-elles de diminuer les subventions aux agriculteurs et éleveurs bio? Quand cesserons-nous de subventionner à outrance les producteurs industriels?

Quand nos gouvernants subventionneront-ils enfin décemment les plus vertueuses? Celles et ceux qui ont conscience que pour vivre il faut respecter la vie? Quand nos représentants réaliseront-ils que les paysans qui, au lieu de les polluer, entretiennent, qui, au lieu d’exploiter, élèvent, travaillent pour la France? Quand nos députées décideront-elles enfin de faciliter les pratiques d’avenir, les moins dangereuses, les plus respectueuses?

Saudade,

François NICOLAS

https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Pour approfondir, pour réfléchir…

« Nous, amatrices de viande, ne sommes pas revenues intactes de cette aventure. »

Marche contre Monsanto, 23 mai 2015, Nantes

Le 23 mai 2015, des citoyens du monde entier ont de nouveau défilé contre le modèle agricole imposé par la finance et les multinationales.

Ce modèle dépendant de la pétrochimie (pesticides, engrais,…), dépendant de l’introduction de gènes animaux dans les plantes (OGM). Ce modèle d’agriculture émetteur de gaz à effet de serre. Ce modèle d’agriculture qui décennie par décennie, détruit la biodiversité, détruit les sols et, à terme, nous condamne à la famine…

Ce modèle qui nous emprisonne dans une course effrénée à la quantité au détriment de la qualité, à l’augmentation de l’irrigation et à la destruction des sols, à l’augmentation de la dépendance aux multinationales, à la diminution de la liberté de cultiver et entretenir nos campagnes…

Ce modèle qui freine la relocalisation de l’agriculture et la reconquête de l’indépendance alimentaire. Ce modèle qui pénalise celles et ceux qui ne veulent pas être pieds et poings liés à la finance. Et pourtant…

Et pourtant de variées et efficaces techniques d’agriculture biologique sont respectueuses de notre santé, régénératrices des sols, respectueuses de la biodiversité et en mesure de diminuer massivement les gaz à effet de serre.

Aujourd’hui, l’agriculture biologique est plus efficace que l’agriculture pétrochimique. Son seul défaut, aux yeux des puissances financières ou politiques, est qu’avec elle les agriculteurs sont indépendants des multinationales, de la finance internationale. L’agriculture biologique libère les agriculteurs des multinationales agroalimentaires et, en améliorant la santé de toutes et de tous, diminue notre dépendance aux multinationales pharmaceutiques.

Pour l’agriculture biologique, contre l’agriculture pétrochimique, luttons,

François NICOLAS, REZE(44)
http://www.mingata.eu