Archives du mot-clé décroissance

Les journées d’été des écologistes 2019 à Toulouse

CHANGEMENT CLIMATIQUE, rappel des faits & adaptation des villes (1H17)

UNE ECOLOGIE SANS CONFLIT? (1H25)

Extrait du discours de Yannick Jadot (0H25)

Effondrement… Comment en parler? (1H40)

EUROPE : L’HEURE DU SURSAUT ET DU CHOIX ENTRE ÉCOLOGIE ET BARBARIE (2H26)

ÉCOFÉMINISME : AU-DELÀ DE LA CONVERGENCE DES LUTTES (1H30)

VIOLENCES POLICIÈRES : QUARTIERS ET MOUVEMENTS SOCIAUX(1H32)

RETRAITES : LA RÉFORME EN DÉBAT (1H31)

PLUS CHAUDES QUE LE CLIMAT? ET MAINTENANT? (1H40)

Des démarches citoyennes gagnantes pour l’écologie (1H34)

GILET JAUNES? (1H52)

BILAN DE MUNICIPALITÉS ÉCOLOS des perspectives inspirantes (1H38)

NOUS SOMMES LA NATURE QUI SE DÉFEND (1H50)

ERASMUS, une réussite européenne (1H07)

Défendre la vie, l’avenir (1H06)

LES ÉLU.E.S EN RÉGIONS : BILANS ET PERSPECTIVES (1H14)

Pour une autre POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (1H33)

DE NOUVEAUX ENJEUX POUR L’ÉCOLOGIE POLITIQUE (1H59)

LE TEMPS DE L’ÉCOLOGIE MUNICIPALE (1H51)

La forêt amazonienne – témoignage (0H02)

Nous avons voté et bien luttons maintenant.

A toi qui a voté, à toi qui va nous représenter et défendre la vie, nos vies, l’avenir de l’humanité : MERCI.

Maintenant continuons à soutenir les jeunes en grève pour le climat.

Manifestons pour qu’enfin commence une véritable transition vers une société respectueuse de l’avenir de l’humanité.

Exigeons de ne plus tuer la vie au cœur des terres de France.

Puisqu’il faut diminuer nos emissions de gaz à effet de serre pour sauver l’humanité, exigeons que chaque personne dispose de quoi s’intégrer à notre société sans être forcée d’accepter d’accepter des emplois néfastes pour l’avenir de l’humanité.

Osons enfin parler sérieusement de cette sacrée croissance.

Pause…

Nantes, le climat, la vie

Vidéos de la mobilisation du 27 janvier 2019, pour le climat,
à Nantes, avec les citoyen-ne-s pour le climat et le vivant.
  • Découvrir (10 minutes):

  • Revivre (28 minutes):

  • Agir (58 minutes)

Vidéos : François
Chaîne : www.youtube.com/myfanch
Page fb : https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Élections européennes 2019 avec Europe Écologie – Les Verts

Comme pour porter haut et fort le besoin de justice sociale et
climatique, il faut aussi des moyens financiers, un site a été
mis en place pour permettre à toutes et tous de contribuer:
https://toutcommenceavecvous.eu/

« Militant du quotidien », je suis ou ai été actif dans quelques collectifs ou associations.

J’ai commencé à m’investir sur le champs politique via la démocratie participative en tant que membre du Conseil Économique et Social Communal de la ville de Rezé, puis président de son collège habitant durant une dizaine d’année. C’est dans ce cadre que j’ai pu une dernière fois défendre le développement durable en 2007, avant de réaliser la contradiction portée par cet espoir de transformation notre économie sans remise en cause la croissance du PIB. (https://tinyurl.com/y9oguffk)

Depuis 2008, je suis partisan d’une prospérité indépendante de la croissance. J’ai participé puis animé quelques débats à ce sujet. Loin des visions catastrophiques ou moralisatrices, je crois à une vision positive de la décroissance: au lieu de se focaliser sur ce que nous ne devons plus faire, nous devons valoriser nos désirs compatibles avec le respect de la vie, avec l’avenir de l’humanité. (https://tinyurl.com/y7k3k5mk)

Depuis 2012, je milite pour un revenu de base inconditionnel supérieur aux seuils de pauvreté, pour ce droit de toutes et de tous, à disposer d’un revenu décent. J’ai animé quelques débats à ce sujet et ceci reste de loin mon combat prioritaire. L’établissement d’un revenu inconditionnel suffisant est une des voies les plus prometteuse pour l’avenir de l’écologie politique, un des thèmes qui aide à réconcilier toutes les citoyennes avec l’Europe, l’écologie politique,l’altermondialisme, l’avenir de l’humanité. (https://tinyurl.com/ybhmhqv5)

Entre la naissance de mon engagement pour la décroissance du PIB et celle de mon implication pour un revenu de base inconditionnel, je me suis intéressé à la relocalisation de l’économie, par exemple en participant aux réflexions préalables puis à la mise en place d’une monnaie locale complémentaire. (https://tinyurl.com/y86tbvko)

Convaincu de la pertinence des combats inclusifs et non-violents je soutien des mouvements tel qu’Alternatiba, ANV-COP21… (https://tinyurl.com/y8rm8uzg)

En somme, je trouve mon équilibre dans l’action collective, dans ma participation à des actions porteuses d’avenir, dans la convergence des luttes respectueuse de la vie, de l’avenir. C’est dans ce cadre que je participe à la liste d’Europe Écologie – Les Verts pour les élections européennes 2019, pour aider à l’émergence d’une vision humaniste, populaire, inclusive, internationaliste, non-violente et positive de l’avenir de l’humanité.

Inconditionnellement,

François NICOLAS, REZÉ(44), https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44/

Comme pour porter haut et fort le besoin de justice sociale et
climatique, il faut aussi des moyens financiers, un site a été
mis en place pour permettre à toutes et tous de contribuer:
https://toutcommenceavecvous.eu/

Seul l’amour nous sauvera.

Des hommes, femmes et enfants, marchent pour trouver un refuge.

Des êtres humains affrontent mille périls pour trouver un travail, une place dans la société.

Au lieu d’accueillir ces personnes, d’accepter qu’elles puissent vivre ici, au lieu d’accueillir ces personnes, nous les rejetons.

Les peurs, les haines, les égoïsmes, les compétitions fratricides tuent l’avenir de l’humanité.

Réveillons-nous de ce cauchemar.

Il est temps d’oser être humain, d’oser aimer.

Non?

François Nicolas

https://www.youtube.com/myfanch

Gilets jaunes et écologie

Du coté de l’écologie politique, c’est-à-dire des écologistes convaincu.e.s qu’il ne peut y avoir de politiques écologistes que globales, il n’y a pas d’espoir que l’idéologie dominante actuelle, une idéologie de croissance économique, d’enfermement entre les frontières, d’augmentation des tensions entre les peuples, puisse ne pas dégrader plus encore l’environnement.

Du coup, il est difficile de garder son gilet jaune en descendant de son vélo : il y a une confusion entre les victimes de notre système économique dont la colère est compréhensible et des personnes ou mouvements qui surfent sur les colères, attisent les haines, les combats fratricides, nous éloignant du nécessaire dépassement des compétitions, de l’augmentation du domaine du partage, de la coopération entre les peuples, sans frontière entre les personnes.

Toutefois, depuis que le gouvernement a abandonné la taxation des carburants, ce mouvement ne peut plus apparaître comme je l’imaginais à l’origine, comme prônant « la pollution pour tous », le besoin de continuer à polluer comme avant. Tout au contraire, il devient un mouvement qui réclame un renouveau démocratique, un meilleur partage des ressources.

Or, justement, il n’y a d’avenir pour le climat que si toutes les personnes ont les moyens de bien vivre sans trop polluer, si l’écologie n’est pas réservée à une minorité. Quand on se bat pour préserver un climat acceptable on se bat pour les personnes qui ne sont pas privilégiés, les personnes qui souffriront le plus des bouleversements climatiques à venir. Se battre pour le climat c’est vouloir donner à toutes les personnes les moyens de bien vivre et de s’adapter sans augmenter la violence des catastrophes à venir.

Je suis et reste pacifiste et non-violent. Les haines, les violences physiques ou verbales, même quand elles répondent à d’ultra-violences économiques, ne sont pas des moyens que je suis capable d’accepter. Ceci m’oblige à enlever mon gilet jaune en descendant de mon vélo mais, j’apprends à écouter celles et ceux des gilets jaunes qui sont mobilisés pour imaginer un monde plus juste, moins violent, celles et ceux qui se mobilisent sans haine.

Les crises écologiques et sociales, la déplétion des ressources, les atteintes à la biodiversité, les pollutions sont mondiales. Il n’y aura aucune solution durable sans une diminution des égoïsmes, sans une prise de conscience que nous sommes une et une seule humanité vivant sur une et une seule planète.

Alter’Naïvement,

François NICOLAS

https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Augmentons le domaine du partage
L’humanité n’a d’avenir qu’en cessant de gaspiller les ressources limitées qu’elle consomme. Nous devons prioriser nos besoins, choisir nos envies les plus essentielles. Ceci n’est humainement possible que si personne n’est abandonné, que si nous augmentons radicalement le partage des ressources, nationalement et internationalement.

Afin d’inciter nos dirigeants à initier un véritable et radical changement, découvre et, si tu es convaincu.e, signe cette pétition pour le droit à un revenu inconditionnel supérieur aux seuils de pauvreté: https://www.change.org/p/pour-le-droit-%C3%A0-un-revenu-de-base-inconditionnel-au-moins-sup%C3%A9rieur-au-seuil-de-pauvret%C3%A9

Il est encore temps

Le samedi 13 octobre 2018, partout en France, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues pour plus qu’une marche pour le climat. Cette vidéo, aux travers des images, paroles et musiques de cette mobilisation à Nantes explique pourquoi:

 

Nous devons profiter de ce renouveau de la prise de conscience face aux catastrophes climatiques pour amplifier notre soutien à toutes les initiatives respectueuses de l’avenir.

 

 

 

Pour agir, il suffit de se rapprocher des multiples initiatives locales partout en France et, si tu ne sais pas par où commencer, d’aller jeter un coup d’œil sur https://ilestencoretemps.fr/

 

Samedi 29 septembre 2018, ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Accompagnées de quelques photos, ces paroles prononcées lors du rassemblement du samedi 29 septembre 2018 à Notre-Dame-des-Landes vous permettrons de comprendre pourquoi cette formidable expérimentation ne fait que commencer, pour l’avenir de l’humanité :

Ferme de Bellevue, les actualités et les enjeux sur la zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes, en début d’après-midi :

Quelques éclaircissements sur les espoirs d’expérimentation d’une agriculture respectueuse de l’avenir :

Les activités humaines peuvent-elles profiter de la forêt tout en aidant à l’entretenir, la vivre sans la détruire? Voici une table ronde autour des activités humaines et de la forêt :

Une ZAD, en somme, est l’occupation d’un territoire avec la volonté de s’y intégrer, de le protéger, d’empêcher sa destruction. Protéger la vie avec sa propre vie, vivre radicalement pour laisser vivre:

Alter’Naïvement,

François NICOLAS – REZE(44)

http://mingata.eu/

 

 

De Nantes à Notre-Dame-des-Landes… Alternatiba!

Rendez-vous samedi 7 juillet 2018, 11h à  Fay de Bretagne, pour pédaler quelques kilomètres jusqu’à Notre-Dame-des-Landes où, vers 13H, nous dirons haut et fort que nous nous battons pour construire un monde respectueux de l’avenir.

Rendez-vous

Pour les 9 derniers kilomètres
11 h au stade de Fay de Bretagne (rue des sports)
Pour les 2 derniers kilomètres
12h15 au parking de la Buchère (NDdL)
sinon, à partir de 12h30, au Boulodrome de NDdL, rue Jules Verne.

Nous luttons pour un monde, une France, qui respecterait l’accord de Paris pour le climat. Nos dirigeants et dirigeantes économiques ou politiques semblent avoir oublié cet accord. Ils et elles continuent à vanter la croissance économique. Ils et elles refusent le partage des richesses produites, ce partage nécessaire à la survie de l’humanité sur Terre. Ils et elles troquent la biodiversité nécessaire à notre survie contre quelques bénéfices financiers ponctuels.

Alternatiba à Notre-Dame-des-Landes
Les 7 et 8 juillet 2018, le tour Alternatiba fait étape à Notre-Dame-des-Landes et sur la ZAD

Chéperland de Nathalie Delhommeau?

"Dans un quartier de Paris, des habitants se retrouvent dans un bar,
Chéperland, pour créer leur monde idéal ! Ces personnages, tendres
et drôles, portés par leurs rêves, entrent en néo-résistance
et réécrivent une République, la 7ème comme hymne à l' Amouritude!
Soyez les bienvenus, ils vous attendent dans leur monde parallèle
pour participer à cette aventure !"
Après "Ecolo-coaching by Loulou JEDI" puis" Vive la 7ème Rép!",
Nathalie Delhommeau boucle la boucle de sa trilogie "Amouritude"!

C’est à toi, à moi, à nous d’agir.

François NICOLAS

« Nous sommes les nouveaux partisans
Francs-tireurs de la guerre de classe
Le camp du peuple est notre camp… »

(VIDEO) Mobilisation réussie à Bar-le-Duc pour la préservation du Bois Lejuc

Ce samedi 16 juin 2018, le rassemblement annuel contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure a rassemblé un nombre grandissant de personnes de tous les ages.

Après une matinée d’informations et de débats au Hall des Brasseries, elles ont déambulé dans les rues de Bar-le-Duc dans une ambiance de carnaval, avant de se rassembler place Reggio où, à la suite d’une prise de parole collective, la compagnie jolie môme a joué un enthousiasmant spectacle chanté.

Restitutions vidéo de la journée du 16 juin 2018:

 

 

Pour en savoir plus,
restitution d'une conférence d'information sur
le projet d'enfouissement de déchets :

 

Alter’naïvement,

 

François NICOLAS, https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Bonus souvenir, la mobilisation de 2016 :