Archives du mot-clé droits humains

Quel avenir la loi « sécurité globale » dessine-t-elle?

Les dirigeant·e·s économiques ou politiques désirent que les fonctionnaires de police, celles et ceux à qui le peuple donne le pouvoir de maintenir la paix, se méfient des images ou vidéos.

Ils les incitent à agir masqué·e·s et à user d’armes susceptibles de provoquer les pires mutilations.

Les pouvoirs politiques et économiques cherchent objectivement à interdire au fonctionnaires d’être fier·e·s de leurs missions et à les éloigner du reste de la population.

Ne vont-ils pas réussir à vider de sens leurs fonctions en les conduisant à ne plus avoir qu’un choix contraire aux valeurs démocratiques : défendre les détenteurs de pouvoirs contre le reste de la population?

François NICOLAS, REZE(44), 18 novembre 2020

Les porteurs d’espoir

Toutes les vidéos de la soirée anniversaire des 120 ans de la ligues des droits de l’Homme et des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’Homme organisée par la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’homme.

Extrait, 2 minutes 27 secondes pour donner envie de regarder l’intégralité du spectacle:

L’origine de la Ligue des Droits de l’Homme par Gilles MANCERON, historien et membre du comité central de la ligue des droits de l’Homme :

« Protest Song! » par Chloé Cailleton et Guillaume Hazebrouck :

Les porteurs d’espoir, spectacle créé par la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’homme :

Continuer à s’indigner, lecture du communiqué national « Mantes-la-Jolie : la puissance de l’État s’affirme par sa maîtrise et non par l’humiliation » par la présidente de la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’Homme et conclusion par Gilles MANCERON :

Alter’Naïvement,

François Nicolas, https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

(A FAIRE) Action facile et immédiate pour préserver nos libertés

Nos envies d’échanges et de partages sont financièrement valorisées par la constitution de gigantesques bases de données référençant nos désirs, liens amicaux ou amoureux, achats, goût musicaux, centres d’intérêts,…

Ceci permet d’établir des listes de personnes basées sur des critères précis que des sociétés privées ou des services de sécurité peuvent acheter.

Ceci induit une manipulation massive les individus, un glissement vers une société totalitaire sans aucun débat ni choix démocratique réel, par une multitude d’influences mineures sur nos choix quotidiens.

A titre individuel, ce glissement semble sans importance: « oui, toutes les multinationales, tous les gouvernements peuvent tout savoir de moi mais, je profite aussi de ce système« . Mais:
– Est-ce simplifier mes choix que de les cataloguer et de les influencer?
– Sont-ce réellement mes envies que ceci m’aide à satisfaire?
– Ceci me rassure-t-il réellement que notre société contrôle les comportements non pas par rapport à la loi mais par rapport à la « normalité » et aux « bénéfices » financiers possibles?
– Est-il souhaitable que, par une multitudes de petites influences, les comportements qui ne favorisent pas l’augmentation des bénéfices des détenteurs de capitaux disparaissent?
– Une société ainsi policée est-elle humaine?
– N’affaiblissons-nous pas l’humanité en nous uniformisant sans débat si choix explicite?
– Ne nous privons-nous pas de richesses en uniformisant nos comportements?
– Voulons-nous que nos comportements individuels ne soient influencés qu’en fonction de critères financiers?

Nous pouvons réagir. Si l’orientation mercantile et attentatoire à nos libertés ne nous convient pas, il suffit d’exister par ailleurs, indépendamment d’elle. Nous avons la possibilité de diversifier nos moyens de partage en favorisant les solutions libres et respectueuses de nos droits humains fondamentaux (droit à la vie privée, droit à l’oubli,…).

Par exemple, en commençant à utiliser les services des associations qui agissent dans ce sens et les réseaux sociaux « éthiques » qu’elles mettent à notre disposition. Personnellement, je viens de créer un profil sur la framasphère (https://framasphere.org/people/1e99c8a0b74a013208d02a0000053625) de l’association Framasoft (http://www.framasoft.net/). Tu m’y rejoins?

Paix et amour,

François NICOLAS, REZE(44)
http://www.mingata.eu