Archives du mot-clé écologie

Une liste avant tout écologiste à Rezé!

« 3721 rezén·ne·s ayant voté pour Europe Écologie lors des europénnes, il est de la responsabilité des écologistes d’offrir au rezéen-ne-s la possibilité de voter pour une alternative avant tout écologiste. Cette liste sera finalisée le 18 février 2020 avec les personnes le souhaitant, avec toutes les personnes soucieuses d’offrir une véritable alternative écologiste à Rezé. »

Merci de relayer cet appel à nous soutenir (version du 14 février 2020):

Cette liste existe grace à vous :

  • Si tu es rezéen-ne merci de ne pas hésiter à nous soutenir ou à nous rejoindre…
  • Si tu connais des rezéen-ne-s merci de ne pas hésiter à leur transférer ce message.

Il existe une liste de soutien à la liste autonome écologiste. Ceci permet aux personnes le souhaitant d’afficher publiquement leur soutien à cette initiative. L’inscription sur la liste de soutien vous donne le droit d’accéder à un espace collaboratif où toutes les personnes le souhaitant peuvent débattre et décider des actions de la liste autonome pour l’écologie à Rezé.

Pour demander votre inscription sur cette liste merci d’envoyer le message ci-dessous à l’adresse : pdl-44-reze-contact@listes.eelv.fr

Mentions obligatoires

Je souhaite figurer sur la liste publique des soutiens à la liste autonome pour l’écologie à Rezé.

[adresse électronique] [Prénom NOM (ville de résidence)]

Mentions facultatives

[adresse postale]

[téléphone]

Un dispositif automatique permet de se désinscrire de cette liste. En cas de difficulté, il suffit de demander cette désinscription en écrivant à pdl-44-reze-contact@listes.eelv.fr

Réunion d’organisation chaque jeudi à 20H30, salle Jean-Baptiste Vigier, 8 rue Jean-Baptiste Vigier, 44400 REZE

Alter’Naïvement,

François NICOLAS, REZE(44)

Bonus:

1’14 » pour la première affiche:

8’51 » sur la fin du monde:

Quelques images animées de mai 2019

1er mai 2019, fêter les travailleuses et travailleurs

5 mai 2019, nous voulons des coquelicots

9 mai 2019, manifester pour les services publics

17 mai 2019, ne pas accepter la misère

21 mai 2019, choisir la vie

21 mai 2019, découvrir un nationalisme humaniste

24 mai 2019, exiger la liberté de respecter la vie, l’avenir

26 mai 2019, une lueur d’espoir

François NICOLAS, http://www.mingata.eu
https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Bonus, comment retrouver la liberté de respecter l’avenir?


Nous avons voté et bien luttons maintenant.

A toi qui a voté, à toi qui va nous représenter et défendre la vie, nos vies, l’avenir de l’humanité : MERCI.

Maintenant continuons à soutenir les jeunes en grève pour le climat.

Manifestons pour qu’enfin commence une véritable transition vers une société respectueuse de l’avenir de l’humanité.

Exigeons de ne plus tuer la vie au cœur des terres de France.

Puisqu’il faut diminuer nos emissions de gaz à effet de serre pour sauver l’humanité, exigeons que chaque personne dispose de quoi s’intégrer à notre société sans être forcée d’accepter d’accepter des emplois néfastes pour l’avenir de l’humanité.

Osons enfin parler sérieusement de cette sacrée croissance.

Pause…

Européennes, quelques portaits de candidat·e·s pour le climat

Les vidéos officielles

Yannick Jadot

Michèle Rivasi

Damien Carême

Marie Toussaint

David Cormand

Karima Delli

Mounir Satouri

Benoit Biteau

Amandine Crambes-Richaud

Quelques vidéos non-officielles

Je regroupe mes quelques vidéos amateurs de cette campagne 2019 pour le climat dans la playlist suivante:

Pour ne pas louper mes prochaines vidéos, abonne-toi à ma chaine youtube (chaîne hébergeant des centaines de vidéos amateurs écolos, sans publicité, sauf quand une vidéo contient une musique non libre de droit) : https://www.youtube.com/user/myfanch

Alter’Naïvement,

François NICOLAS [REZE(44) – https://www.pourleclimat.eu/les-candi…http://mingata.eu/]

Pour soutenir Europe Ecologie – Les Verts : https://soutenir.eelv.fr/

Nantes, le climat, la vie

Vidéos de la mobilisation du 27 janvier 2019, pour le climat,
à Nantes, avec les citoyen-ne-s pour le climat et le vivant.
  • Découvrir (10 minutes):

  • Revivre (28 minutes):

  • Agir (58 minutes)

Vidéos : François
Chaîne : www.youtube.com/myfanch
Page fb : https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Élections européennes 2019 avec Europe Écologie – Les Verts

Comme pour porter haut et fort le besoin de justice sociale et
climatique, il faut aussi des moyens financiers, un site a été
mis en place pour permettre à toutes et tous de contribuer:
https://toutcommenceavecvous.eu/

« Militant du quotidien », je suis ou ai été actif dans quelques collectifs ou associations.

J’ai commencé à m’investir sur le champs politique via la démocratie participative en tant que membre du Conseil Économique et Social Communal de la ville de Rezé, puis président de son collège habitant durant une dizaine d’année. C’est dans ce cadre que j’ai pu une dernière fois défendre le développement durable en 2007, avant de réaliser la contradiction portée par cet espoir de transformation notre économie sans remise en cause la croissance du PIB. (https://tinyurl.com/y9oguffk)

Depuis 2008, je suis partisan d’une prospérité indépendante de la croissance. J’ai participé puis animé quelques débats à ce sujet. Loin des visions catastrophiques ou moralisatrices, je crois à une vision positive de la décroissance: au lieu de se focaliser sur ce que nous ne devons plus faire, nous devons valoriser nos désirs compatibles avec le respect de la vie, avec l’avenir de l’humanité. (https://tinyurl.com/y7k3k5mk)

Depuis 2012, je milite pour un revenu de base inconditionnel supérieur aux seuils de pauvreté, pour ce droit de toutes et de tous, à disposer d’un revenu décent. J’ai animé quelques débats à ce sujet et ceci reste de loin mon combat prioritaire. L’établissement d’un revenu inconditionnel suffisant est une des voies les plus prometteuse pour l’avenir de l’écologie politique, un des thèmes qui aide à réconcilier toutes les citoyennes avec l’Europe, l’écologie politique,l’altermondialisme, l’avenir de l’humanité. (https://tinyurl.com/ybhmhqv5)

Entre la naissance de mon engagement pour la décroissance du PIB et celle de mon implication pour un revenu de base inconditionnel, je me suis intéressé à la relocalisation de l’économie, par exemple en participant aux réflexions préalables puis à la mise en place d’une monnaie locale complémentaire. (https://tinyurl.com/y86tbvko)

Convaincu de la pertinence des combats inclusifs et non-violents je soutien des mouvements tel qu’Alternatiba, ANV-COP21… (https://tinyurl.com/y8rm8uzg)

En somme, je trouve mon équilibre dans l’action collective, dans ma participation à des actions porteuses d’avenir, dans la convergence des luttes respectueuse de la vie, de l’avenir. C’est dans ce cadre que je participe à la liste d’Europe Écologie – Les Verts pour les élections européennes 2019, pour aider à l’émergence d’une vision humaniste, populaire, inclusive, internationaliste, non-violente et positive de l’avenir de l’humanité.

Inconditionnellement,

François NICOLAS, REZÉ(44), https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44/

Comme pour porter haut et fort le besoin de justice sociale et
climatique, il faut aussi des moyens financiers, un site a été
mis en place pour permettre à toutes et tous de contribuer:
https://toutcommenceavecvous.eu/

CLIMATE ALARM, Nantes fait du bruit pour le climat

Nantes, samedi 8 décembre 2018

Partie 1/2, marche pacifique et joyeuse avec les collectifs et associations pour le climat, convergence avec les syndicats et partis puis avec avec les gilets jaunes:

Partie 2/2, en musique, dans la joie et la bonne humeur, quelques personnes se préparent à la marche pour le climat et certaines présentent leurs actions, proposent à toutes et tous de les rejoindre, d’agir:

Alter’Naïvement,

François NICOLAS, https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Pour lutter contre la fin du monde, il ne faut plus avoir d’incertitudes sur la fin du mois.

Constater

Nous consommons quatre fois plus que ce que notre source de vie, la Terre, peut nous donner. La sauvegarde d’un environnement compatible avec la vie de l’humanité nécessite de modifier nos consommations. Elle nécessite des pertes de pouvoir d’achat bien supérieures à celles annoncées sur les carburants. Ainsi, elle n’est compatible avec la démocratie qu’en cas d’augmentation préalable du partage des ressources, qu’en cas de diminution préalable des inégalités.

Agir

Aujourd’hui, signer cette pétition pour le droit à un revenu de base supérieur aux seuils de pauvreté: https://www.change.org/p/pour-le-droit-%C3%A0-un-revenu-de-base-inconditionnel-au-moins-sup%C3%A9rieur-aux-seuils-de-pauvret%C3%A9

Tous les mois, rejoindre une mobilisation festive et pacifique pour le climat : https://ilestencoretemps.fr/

Fraternellement,

François NICOLAS – https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Gilets jaunes et écologie

Du coté de l’écologie politique, c’est-à-dire des écologistes convaincu.e.s qu’il ne peut y avoir de politiques écologistes que globales, il n’y a pas d’espoir que l’idéologie dominante actuelle, une idéologie de croissance économique, d’enfermement entre les frontières, d’augmentation des tensions entre les peuples, puisse ne pas dégrader plus encore l’environnement.

Du coup, il est difficile de garder son gilet jaune en descendant de son vélo : il y a une confusion entre les victimes de notre système économique dont la colère est compréhensible et des personnes ou mouvements qui surfent sur les colères, attisent les haines, les combats fratricides, nous éloignant du nécessaire dépassement des compétitions, de l’augmentation du domaine du partage, de la coopération entre les peuples, sans frontière entre les personnes.

Toutefois, depuis que le gouvernement a abandonné la taxation des carburants, ce mouvement ne peut plus apparaître comme je l’imaginais à l’origine, comme prônant « la pollution pour tous », le besoin de continuer à polluer comme avant. Tout au contraire, il devient un mouvement qui réclame un renouveau démocratique, un meilleur partage des ressources.

Or, justement, il n’y a d’avenir pour le climat que si toutes les personnes ont les moyens de bien vivre sans trop polluer, si l’écologie n’est pas réservée à une minorité. Quand on se bat pour préserver un climat acceptable on se bat pour les personnes qui ne sont pas privilégiés, les personnes qui souffriront le plus des bouleversements climatiques à venir. Se battre pour le climat c’est vouloir donner à toutes les personnes les moyens de bien vivre et de s’adapter sans augmenter la violence des catastrophes à venir.

Je suis et reste pacifiste et non-violent. Les haines, les violences physiques ou verbales, même quand elles répondent à d’ultra-violences économiques, ne sont pas des moyens que je suis capable d’accepter. Ceci m’oblige à enlever mon gilet jaune en descendant de mon vélo mais, j’apprends à écouter celles et ceux des gilets jaunes qui sont mobilisés pour imaginer un monde plus juste, moins violent, celles et ceux qui se mobilisent sans haine.

Les crises écologiques et sociales, la déplétion des ressources, les atteintes à la biodiversité, les pollutions sont mondiales. Il n’y aura aucune solution durable sans une diminution des égoïsmes, sans une prise de conscience que nous sommes une et une seule humanité vivant sur une et une seule planète.

Alter’Naïvement,

François NICOLAS

https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Augmentons le domaine du partage
L’humanité n’a d’avenir qu’en cessant de gaspiller les ressources limitées qu’elle consomme. Nous devons prioriser nos besoins, choisir nos envies les plus essentielles. Ceci n’est humainement possible que si personne n’est abandonné, que si nous augmentons radicalement le partage des ressources, nationalement et internationalement.

Afin d’inciter nos dirigeants à initier un véritable et radical changement, découvre et, si tu es convaincu.e, signe cette pétition pour le droit à un revenu inconditionnel supérieur aux seuils de pauvreté: https://www.change.org/p/pour-le-droit-%C3%A0-un-revenu-de-base-inconditionnel-au-moins-sup%C3%A9rieur-au-seuil-de-pauvret%C3%A9

Il est encore temps

Le samedi 13 octobre 2018, partout en France, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues pour plus qu’une marche pour le climat. Cette vidéo, aux travers des images, paroles et musiques de cette mobilisation à Nantes explique pourquoi:

 

Nous devons profiter de ce renouveau de la prise de conscience face aux catastrophes climatiques pour amplifier notre soutien à toutes les initiatives respectueuses de l’avenir.

 

 

 

Pour agir, il suffit de se rapprocher des multiples initiatives locales partout en France et, si tu ne sais pas par où commencer, d’aller jeter un coup d’œil sur https://ilestencoretemps.fr/