Archives du mot-clé musique

Les porteurs d’espoir

Toutes les vidéos de la soirée anniversaire des 120 ans de la ligues des droits de l’Homme et des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’Homme organisée par la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’homme.

Extrait, 2 minutes 27 secondes pour donner envie de regarder l’intégralité du spectacle:

L’origine de la Ligue des Droits de l’Homme par Gilles MANCERON, historien et membre du comité central de la ligue des droits de l’Homme :

« Protest Song! » par Chloé Cailleton et Guillaume Hazebrouck :

Les porteurs d’espoir, spectacle créé par la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’homme :

Continuer à s’indigner, lecture du communiqué national « Mantes-la-Jolie : la puissance de l’État s’affirme par sa maîtrise et non par l’humiliation » par la présidente de la section de Nantes et du pays nantais de la ligue des droits de l’Homme et conclusion par Gilles MANCERON :

Alter’Naïvement,

François Nicolas, https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

SuckeR PuncH

Ce film est à vivre comme un poème, entre « Brazil » et « Alice au pays des Merveilles », matinée de « Vol au dessus d’un nid de coucou ».

Ce matin, mollement décidé à ne rien faire, à me « vider la tête », à m’abrutir sur un film de série Z, façon « l’homme aux deux cerveau » mâtiné de Kung-Fu et de Marvel, j’ai regardé Sucker Punch (Version longue, en V.O., c’est à propos de cette version que j’écris). J’ai été agréablement surpris.

Si tu crois au réalisme avant l’utopie, à la rationalisation avant l’échange, à la norme avant la liberté, passe ton chemin.

Si tu considère que l‘oppression des femmes par les hommes est une réalité à combattre, si tu crois que l’accumulation des capitaux ne peut être le moteur d’une société viable, si tu crois que la liberté de chacune à disposer d’elle-même est un droit non-négociable, regarde-le.

Si tu considères qu’une société se basant sur la domination masculine, les luttes de pouvoir et les privations de liberté est un asile de fous, autorise-toi deux heures de plaisir.

Si tu es féministe, anti-capitaliste, socialiste et libéral.e, si tu n’as pas peur des contradictions, des apparences trompeuses, des phrases et images faciles, si tu crois qu’il n’y a pas qu’une seule et unique vérité, une seule manière de voir, d’entendre, si tu crois qu’il n’est pas nécessaire de tout verbaliser pour penser, si tu acceptes de rêver, d’espérer, de lutter, de laisser tomber tes défenses rationnelles, de t’ouvrir aux autres, si tu acceptes de voir plus loin que tes yeux, de ne pas te focaliser sur tes a priori, si tu crois que chacun.e est sa propre voie mais que seul.e.s nous sommes impuissant.e.s, qu’on ne peut agir qu’ensemble… Ce film pourrait te plaire.

Regarde-le sans rien attendre, sans rien espérer, sans y chercher de longs propos philosophiques. Regarde-le sans jugement, ce film peut te parler de toi, de ta vie, de ton chemin, de ton désir de vivre. Ne sois pas trop critique avec toi-même.

Ce film est à regarder comme on lis un poème, comme on se laisse bercer par le bruit d’une cascade, par le crépitement d’un feu de bois, libre.

Présenté comme une « épopée fantastique », ce film m’a parlé de domination, de servitude volontaire, du sens de la vie, de la vacuité des normes, de l’importance de la liberté, de l’essentiel, de l’indicible.J’écris tout ça, je n’écris rien car, de toutes façons, ce film tu l’aimeras ou ne l’aimeras pas sur un critère simple : si tu aimes ou n’aimes pas les films où il y a un dragon.Ce billet ne concerne que la version longue en V.O. : je ne sais pas du tout si j’aurais apprécié la version courte ou une version doublée.

 

Paix et amour,

 

François NICOLAS, REZE(44), http://www.mingata.eu

 C’est officiel, depuis ce 8 octobre 2017, on peut dire :
François Nicolas a parfois des idées intéressantes mais,
méfions-nous, il aime "Sucker Punch".

Un cadeau original pour Noël?

Un cadeau « pas vu à la télé », l’album de Bred’Irie.

A commander ici: http://bred-irie.fr/http___bred-irie.fr/shop.html

Et, petit cadeau en attendant noël, la vidéo d’un concert entre amis de Bred’Irie, le dernier concert de leur tournée 2014:

 

 

Journées d’été de l’écologie 2014, [4/4] dernier jour

Tous les ans, découvrir une ville différente à l’occasion  des JOURNÉES D’ÉTÉ DE L’ÉCOLOGIE (http://jde.eelv.fr). Restitutions vidéos, en 4 articles, de quelques-unes des plénières, forums ou ateliers des JDE 2014 à Bordeaux.

[4/4] Dernier jour des JDE 2014

Quelle France en 2015?

Il y a un an, le gouvernement lançait une réflexion nationale pour imaginer la France dans dix ans. Après une étude approfondie, des débats et des consultations, cela a abouti à la remise, par Jean Pisani-Ferry, d’un rapport détaillé. Les écologistes ont toujours cherché à penser le long terme, sans s’arrêter aux frontières françaises, mais dans le cadre européen et mondial. À partir du rapport présenté, comment pouvons-nous imaginer la société de demain ? Notre avenir est-il déjà écrit ou un autre futur est-il possible ?

Les promesses du Bourget ont-elles été tenues ?

« Mon adversaire, c’est le monde de la finance ». La célèbre phrase de François Hollande, prononcée en janvier 2012, est restée durablement imprimée dans l’imaginaire collectif. Suscitant un immense espoir à gauche, elle portait l’ambition de la justice sociale et de la régulation d’une économie incontrôlable. Deux ans et demi plus tard, que sont devenues ces “promesses du Bourget” ? Comment ont-elles été traduites dans l’élaboration de la politique économique du gouvernement, marquée par la priorité donnée à la baisse du coût du travail et des déficits publics ? L’impunité est-elle toujours la règle au sein des marchés financiers ? Que faut-il faire pour mettre de l’ordre dans un monde qui est à la fois la cause et le symptôme d’une économie à bout de souffle, qui aggrave les inégalités sociales tout en entretenant aveuglément la prédation et l’accaparement des ressources naturelles ?

Interlude musical avec Lmanou

Hommage à Jacques Ellul et Bernard Charbonneau

Hommage aux philosophes aquitains Jacques Ellul et Bernard Charbonneau : comment penser la technique en vue d’une société écologique ? Retour sur la pensée de deux pionniers de l’écologie politique en France et sur les racines du courant techno-critique du mouvement écologiste.

 Dany

40 ans d’écologie politique

40 ans de luttes et de mobilisations, 40 ans d’alternatives et d’expérimentations. Des déceptions, des combats à mener, encore, et des victoires : l’écologie politique fête son anniversaire. Cette plénière dédiée sera l’occasion de réunir de grands acteurs qui ont durablement marqué sa jeune mais riche histoire et les associations parties prenantes de cette grande aventure. Ils et elles évoqueront les combats écologistes des dernières décennies, les évolutions du mouvement, les liens entre écologie politique et écologie citoyenne. Comment l’écologie a-t-elle changé la France depuis quatre décennies ? Quel regard donner à nos modes d’action et de réflexion ? Comment mieux travailler ensemble – politiques, citoyens et milieux associatifs – pour faire gagner l’écologie ?

Merci!