Archives du mot-clé partage

De belles personnes

De vielles photos, une histoire que l’on devine complexe, le souvenir de belles personnes qui soutiennent, réconfortent et aiment.

de belles personnes.jpg

Souvenir épuré : se refuser toute musique qui orienterait le ressenti.

Souvenir brut : rendre compte de l’imprécision en rendant visible le grain des photos, rendre compte de la confusion des souvenirs par des défilements de négatifs.

Chuchotements, hésitations, silences.

Nous ne nous rappelons pas de nos premiers souvenirs mais ce sont ceux qui nous touchent le plus, les plus précieux.

Se souvenir, c’est s’émouvoir.

La vidéo est ici: http://www.festivalnikon.fr/video/2013/1394

R.B.I. Plus que 2 mois pour signer et faire signer!

bannière-RDB

Nous n’avons que jusqu’au 14 janvier pour obtenir 1 million de signatures en faveur de l’initiative européenne pour l’étude d’un Revenu de Base Inconditionnel, une somme attribuée à chacun-e sans condition et cumulable avec d’autres revenus, pour assurer ainsi à chacun-e une vie digne à l’abri de l’extrême pauvreté sans plus aucune déconsidération sociale.

Le revenu de base ne préjuge pas du type de société où il s’applique, il ouvre seulement la porte à la liberté de choisir sa vie, ses activités.

Il autorise une relative reprise de contrôle sur sa vie, une limitation des dépendances aux mécanismes financiers anti-économiques.

Il ouvre la possibilité de diminuer l’importance des quelques « Grands Projets Inutiles Imposés » face à des myriades de « Petits Projets Utiles Choisis ».

Il propose de passer d’une logique de croissance des profits de quelques-uns, basée sur la peur du chômage subit de tous les autres, à une économie d’activités choisies basée sur la liberté de chacun de se consacrer pleinement à ce qu’il ou elle aime et sait faire.

Que l’on soit de « gauche », du « centre » ou de « droite », si l’on souhaite en finir avec les précarités économiques, si l’on souhaites une augmentation du domaine de la démocratie, une diminution des servitudes ou une diminution des inégalités entre petites entreprises et multinationales, nous avons toutes et tous intérêt à soutenir cette initiative pour un revenu de base inconditionnel.

Pour signer la pétition qui autorisera l’Europe a étudier la possibilité de sa mise en œuvre:

https://ec.europa.eu/citizens-initiative/REQ-ECI-2012-000…

Ce n’est pas une pétition ordinaire. Il faut être un ou une citoyenne européenne : les signatures recueillies permettront à l’Europe de se saisir de cette utopie économiquement pragmatique, elles permettront à l’Europe d’aider tous les pays européens le souhaitant à sortir par le haut de la « crise ». C’est une démarche officielle sécurisée: il faut se munir d’une pièce d’identité. Cette signature prend peu de temps et n’engage à rien mais, si nous signons massivement, nos signatures autoriseront l’Europe à organiser et coordonner les études de faisabilité d’un tel changement.

François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/

RDBA5_sur_A4_RV

Rencontre avec Rubin et Miticà

Mieux qu’un long discours contre les préjugés, un extrait vidéo d’une rencontre avec des migrants européens en situation précaire.


Merci à Rubin (menuisier) et à Miticà (ouvrier agricole et électricien) pour leurs témoignages, aux militants d’AME SAM ( http://ame-sam.blogspot.fr/ ) pour l’initiative de cette rencontre avec Europe Ecologie – les Verts SudAggloNantaise ( http://sudagglonantaise.eelv.fr/ ).

François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/

Qu’est-ce que… l’identité nationale?

Les valeurs fondamentales de la République Française combattent le dogme d’une identité nationale.

UNE ET INDIVISIBLE
La nation française, par sa création, son histoire et ses lois, ne définit pas ce qu’il faut être pour être français mais ce qu’il faut respecter. Ainsi, la République Française a pu, peut et pourra assimiler toutes les femmes, tous les hommes, toutes les cultures et demeurer une et indivisible.

LIBERTÉ
Notre nation est composée de femmes et d’hommes libres d’être eux-même, sans modèle pré-établi.

ÉGALITÉ
Notre république reconnait l’égalité de toutes les femmes et de tous les hommes.

FRATERNITÉ
Notre gouvernement à le devoir de garantir un équitable partage des ressources en garantissant que toutes les femmes et tous les hommes puissent travailler pour subvenir à leurs besoins et, quand, du fait de leur état ou des conditions économiques, elles ou ils ne peuvent travailler, de leur garantir une vie décente.

Nos valeurs sont simples et justes. Malheureusement, ce n’est pas le type de valeurs que celles ou ceux des politiques qui ont peur des néo-conservateurs, des contre-révolutionnaires ou des xénophobes osent ré-affirmer. A nous de les leur rappeler!

François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/

Et si l’Europe se conjuguait avec l’avenir?

Et si l’Europe se conjuguait avec l’avenir?

Nos dirigeants et dirigeantes croient pouvoir résoudre les crises écologiques, sociales et économiques avec les moyens qui ont créés ces crises. Ils et elles n’y arriverons pas. Ils et elles ne feront qu’aggraver les inégalités, qu’augmenter la fréquence et la violence des crises.

Ne nous étonnons pas qu’une part grandissante des hommes et des femmes de nos pays européens se tournent vers des idées qui rappellent les périodes les plus sombres de notre continent. Ce monde de frustration permanente ronge toute humanité. Cette folie d’utiliser les hommes et d’aimer les objets n’a aucun sens. Ce monde ne nous correspond pas. Les extrémismes qui s’annoncent n’en sont que les suites prévisibles. Il est de notre devoir d’ouvrir d’autres voies, de participer à la construction d’un avenir désirable.
Oublions le fantasme liberticide d’une Europe forteresse s’isolant de peuples plongés dans la misère par notre aveuglement. Oublions la transformation progressive de l’Europe en une grande fédération impérialiste. Oublions nos égoïsmes et nos peurs. Ne gaspillons plus les ressources de l’humanité à la préservation des intérêts de quelques exploiteurs. Préservons nos vies, préservons la vie.

Construisons une Europe fière de vivre et partager ses valeurs humanistes. Mobilisons-nous pour que tous les européens et toutes les européennes vivent décemment, pour que l’Europe participe à la construction d’un monde juste et durable.

Ensemble, redonnons du sens à la politique, redonnons du sens à la vie car là est notre originalité, notre motivation première : le respect de la vie.
Ce respect ne nécessite nul péril, nul menace. Il ne nous est pas utile de faire peur, de ressasser ce qui ne peut qu’arriver quand on scie la branche sur laquelle on est assis. L’envie de respecter de la vie est un plaisir, une joie qu’il nous faut partager, simplement.

Par l’écoute, par la remise en cause des dogmes établis, par l’exemple, reprenons le contrôle de nos vies.

François NICOLAS, Rezé(44)
http://mingata.eu

Retraites, l’évidence économique

Retraites, l’évidence économique.

En toute logique, il faut diminuer le temps de travail, partir plus tôt à la retraite.
Bref, pour sauver notre économie, il faut moins travailler pour mieux partager.
Moins travailler pour vivre bien.

François NICOLAS, Rezé(44)
http://mingata.fr/