Archives du mot-clé pollution

Gilets jaunes et écologie

Du coté de l’écologie politique, c’est-à-dire des écologistes convaincu.e.s qu’il ne peut y avoir de politiques écologistes que globales, il n’y a pas d’espoir que l’idéologie dominante actuelle, une idéologie de croissance économique, d’enfermement entre les frontières, d’augmentation des tensions entre les peuples, puisse ne pas dégrader plus encore l’environnement.

Du coup, il est difficile de garder son gilet jaune en descendant de son vélo : il y a une confusion entre les victimes de notre système économique dont la colère est compréhensible et des personnes ou mouvements qui surfent sur les colères, attisent les haines, les combats fratricides, nous éloignant du nécessaire dépassement des compétitions, de l’augmentation du domaine du partage, de la coopération entre les peuples, sans frontière entre les personnes.

Toutefois, depuis que le gouvernement a abandonné la taxation des carburants, ce mouvement ne peut plus apparaître comme je l’imaginais à l’origine, comme prônant « la pollution pour tous », le besoin de continuer à polluer comme avant. Tout au contraire, il devient un mouvement qui réclame un renouveau démocratique, un meilleur partage des ressources.

Or, justement, il n’y a d’avenir pour le climat que si toutes les personnes ont les moyens de bien vivre sans trop polluer, si l’écologie n’est pas réservée à une minorité. Quand on se bat pour préserver un climat acceptable on se bat pour les personnes qui ne sont pas privilégiés, les personnes qui souffriront le plus des bouleversements climatiques à venir. Se battre pour le climat c’est vouloir donner à toutes les personnes les moyens de bien vivre et de s’adapter sans augmenter la violence des catastrophes à venir.

Je suis et reste pacifiste et non-violent. Les haines, les violences physiques ou verbales, même quand elles répondent à d’ultra-violences économiques, ne sont pas des moyens que je suis capable d’accepter. Ceci m’oblige à enlever mon gilet jaune en descendant de mon vélo mais, j’apprends à écouter celles et ceux des gilets jaunes qui sont mobilisés pour imaginer un monde plus juste, moins violent, celles et ceux qui se mobilisent sans haine.

Les crises écologiques et sociales, la déplétion des ressources, les atteintes à la biodiversité, les pollutions sont mondiales. Il n’y aura aucune solution durable sans une diminution des égoïsmes, sans une prise de conscience que nous sommes une et une seule humanité vivant sur une et une seule planète.

Alter’Naïvement,

François NICOLAS

https://www.facebook.com/FrancoisNicolas44

Augmentons le domaine du partage
L’humanité n’a d’avenir qu’en cessant de gaspiller les ressources limitées qu’elle consomme. Nous devons prioriser nos besoins, choisir nos envies les plus essentielles. Ceci n’est humainement possible que si personne n’est abandonné, que si nous augmentons radicalement le partage des ressources, nationalement et internationalement.

Afin d’inciter nos dirigeants à initier un véritable et radical changement, découvre et, si tu es convaincu.e, signe cette pétition pour le droit à un revenu inconditionnel supérieur aux seuils de pauvreté: https://www.change.org/p/pour-le-droit-%C3%A0-un-revenu-de-base-inconditionnel-au-moins-sup%C3%A9rieur-au-seuil-de-pauvret%C3%A9

VIDEO – L’appel du 12 juillet (Bure)

« Nous avons besoin de vous. Nous sommes seuls.  Nous sommes seuls, la machine infernale est en route. Nous crions au secours. »


Lors de la clôture du rassemblement de Notre-Dame-des-Landes, un appel au secours qui en quelques minutes explique de manière limpide le crime en cours à Bure.

François NICOLAS

http://www.mingata.eu

Le plastique, c’est fantastique?

Le plastique nous permet de produire massivement et à bas coût des milliards d’objets jetables. A bas coût? A bas coût financier mais, si les détenteurs de capitaux peuvent ainsi financer la production de milliards d’objets, et si nous, consommateurs, pouvons les acheter, c’est tout simplement que les véritables coûts sont payés par d’autres.

Notre mode de consommation est un crime contre la vie, contre l’avenir, contre la survie de l’humanité. Nous avons le pouvoir de changer ceci. Ce n’est pas demain, mais aujourd’hui qu’il nous faut tout simplement:
– systématiquement choisir les produits avec le moins d’emballages jetables,
– ne pas acheter d’objets jetables,
– sortir de la frustration permanente de la recherche de la nouveauté,
– limiter le nombre d’objets neufs que nous achetons,
– inventer, bricoler, échanger,
– réutiliser, réparer, transformer,
– recycler quand il n’est plus possible de réutiliser, réparer ou transformer.

Paix et amour,

François NICOLAS, REZE(44)
http://www.mingata.eu

Européennes 2014 – Les combats d’un co-listier de YANNICK JADOT et NICOLE KIIL-NIELSEN

ÉPISODE 11 – Les européennes 2014, avec les yeux d’un écolo…
Les combats d’un co-listier de
YANNICK JADOT et NICOLE KIIL-NIELSEN
têtes de liste Europe Écologie – Les Verts en Bretagne, Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes. http://ouest.europe-ecologie.eu/

 


François NICOLAS, REZÉ(44)
http://mingata.eu

26 avril 2014, dans la région nantaise, actions de protestation contre l’industrie de production de déchets nucléaires

Une demi-heure de silence, place royale, en hommage aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl:

Une balade à la recherche des traces laissées par les mines d’uranium entre Piriac et Guérande:

Ordre de grandeur des conséquences de la radioactivité mesurée durant cette ballade :

( source: http://holvoet.free.fr/Voyage/radioactivity/effets.htm)

(1 Sv = 1 sievert = 1000 mSv = 1000 millisievert)

  • à partir de 0,05 Sv: modification de la formule sanguine
  • 1,5 Sv à 1 Sv : troubles digestifs légers épilations partielles fatigabilité persistante (plusieurs mois) augmentation significative des cas de cancers stérilité permanente chez la femme stérilité pendant 2 à 3 ans chez l’homme
  • 2 Sv : 10 % de mortalité dans les mois qui suivent
  • 2,5 à 4 : nausées, vomissements, vertiges dès la fin de l’irradiation modification de la formule sanguine risques mortels élevés en cas d’infection
  • 6 : troubles sanguins et digestifs graves diarrhées et vomissements risques de perforations intestinales
  • 7 :  90 % de mortalité dans les mois qui suivent
  • 10 : mort dans les mois qui suivent
  • 100 : mort dans les heures qui suivent
  • 1000 : mort dans les minutes qui suivent
Recherche d’autres informations sur l’exposition aux radiations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sievert (Il y est dit que « conformément à l’article sur les irradiations aiguës, il est incorrect d’utiliser le sievert lorsque l’on évoque les effets déterministes (ou non stochastique) des rayonnements. Le gray et le sievert sont deux unités « homogènes » que l’on peut donc comparer, mais de manière générale, au-delà d’un dose de un joule par kilogramme, la mesure s’exprime en grays4« )
 

Contact: coordination anti-nucléaire de la région nantaise, coordarn@laposte.net

 

François NICOLAS, REZE(44)
http://mingata.eu/