Archives du mot-clé #RepondonsPresents

Nicolas, à ton tour de répondre « présent! »

Nicolas Hulot​, en mai 2017, à ton appel, en mai, des dizaines d’associations ont répondu « présent » pour la lutte contre les inégalités, la fraude, l’évasion fiscale, l’impunité des banques, des politiques ou des multinationales.

Aujourd’hui, tu es au pouvoir, c’est à ton tour d’agir, d’empêcher le gouvernement de vendre nos libertés individuelles, d’empêcher le gouvernement d’augmenter la précarité des plus exploité.e.s, d’empêcher le gouvernement de favoriser l’enrichissement des plus riches, d’empêcher le gouvernement de poursuivre sa course vers l’anéantissement de toutes nos valeurs humanistes.

Bref, de grâce, soit présent, agit ou au moins parle, explique les bases de l’écologie au gouvernement et, s’il est sourd, utilise ta position pour faire comprendre au plus grand nombre le crime contre l’humanité que constitue toute politique de croissance du PIB dans un monde fini. Rappelle à toutes et tous qu’il n’y a rigoureusement aucun avenir pour l’humanité sur Terre si les plus riches sont autorisé.e.s à utiliser pour leur seul confort nos énergies, nos matières premières richesses et nos forces de travail. Rappelle à toutes et tous que dans un monde aux ressources limitées, ce que l’on consomme en trop condamne à mort celles et ceux qui auraient besoin d’un peu de ressources pour rester en vie. Rappelle à toutes et tous que puisque la Terre n’est pas infinie, la surconsommation condamne l’humanité.

S’il-te-plaît, existe. Refuse de n’être que cette caution morale dont les destructeurs et destructrices d’avenir ont besoin pour continuer à se mentir, continuer à se persuader que leurs avidités, leurs violences, laisse un espoir. Refuse de n’être que cette caution morale qui, parce qu’ils et elles sont humains ou humaines,  les aident à supporter leurs choix suicidaires pour les générations à venir.

S’il-te-plaît, parle-nous de partage des ressources, d’arrêt de la production d’armes nucléaires, de diminution drastique de notre dépendance aux énergie fossiles, du besoin d’en finir avec les compétitions fratricides, de la nécessité de mise en place rapide d’impôts réellement redistributifs, de la nécessité absolue de l’établissement très rapide d’un revenu de base inconditionnel suffisant pour vivre décemment.

Nicolas, à ton tour de répondre « présent! »

Alter’Naïvement,

François NICOLAS, REZE(44)