Ces femmes Kurdes.

Être pacifiste c’est ne recourir à la violence qu’en dernière extrémité mais être pacifique ce n’est pas ce laisser égorger. Je déteste la violence. Je déteste la glorification de la violence. Mais j’aime ces femmes qui démontre par l’exemple à ceux qui veulent les asservir qu’elles n’ont rien à leur envier, bien au contraire. Là où eux luttent contre elles, contre leurs libertés, contre la liberté de la moitié de l’humanité, elles luttent pour la liberté de toutes et tous, pour le droit de vivre en paix, pour le droit de vivre librement, pour le droit de vivre. Elles sont belles. L’humanité est belle.

Publicités

A propos François NICOLAS

Militant écolo, je veux agir pour que nous refusions enfin que la prospérité temporaire des un-e-s se traduise par la mort de faim définitive des autres : « Vivre simplement, pour que les autres puissent simplement vivre. » Aux objectifs de victoires de quelques-un-e-s construites au dépend de multiples défaites des autres (ce que vous appelez compétition, la rage au ventre, les poings serrés), je préfère les objectifs de partage, d’amour et de respect (ce que tu appelles utopie anarchiste, le sourire aux lèvres, la main ouverte).
Vidéo | Cet article, publié dans Egalité, Liberté, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s