Archives pour la catégorie Ecologie

Oui, les temps changent

Cet automne, les adhérentes et adhérents d’Europe Ecologie – Les Verts se réuniront en congrès pour décider de la ligne politique et choisir celles et ceux qui les représenteront.

Voici les contributions que je viens de signer en vu de ce congrès:

(Que tu sois ou non membre d’Europe Ecologie – Les Verts, tu peux toi aussi signer les contributions qui te plaisent.)

(https://lestempschangent.fr/oui-les-temps-changent/)- Le principe de sobriété, comme fondement de la révolution solidaire

(https://lestempschangent.fr/le-principe-de-sobriete-comme-fondement-de-la-revolution-solidaire/)- Solidarités et justice sociale, une bataille culturelle à mener pour les écologistes

(https://lestempschangent.fr/revolutions-solidarites/)- Pour un parti des territoires

(https://lestempschangent.fr/pour-un-parti-des-territoires/)- Écologistes et antiracistes

(https://lestempschangent.fr/ecologistes-et-antiracistes/)- Pour une école militante de l’écologie politique

(https://lestempschangent.fr/pour-une-ecole-militante-de-lecologie-politique/)- Pour un parti divers et des élu.e.s à l’image de notre société !

(https://lestempschangent.fr/laicite-le-consensus-de-la-liberte/#je-signe)- Une jeunesse émancipée !

(https://lestempschangent.fr/une-jeunesse-emancipee/)- Des modes de décisions refondés, un conseil programmatique ouvert sur l’expertise scientifique et universitaire.

(https://lestempschangent.fr/des-modes-de-decisions-refondes-un-conseil-programmatique-ouvert-sur-lexpertise-scientifique-et-universitaire/)Des modes de décisions refondés, un conseil programmatique ouvert sur l’expertise scientifique et universitaire.

Inconditionnellement,

François NICOLAS, Rezé-44

Construisons un monde désirable

(Tribune publiée dans le Rezé mensuel de juin 2022)

Certaines ressources sont déjà épuisées, d’autres le seront bientôt. Si nous continuons à les exploiter, toutes les ressources non renouvelables finiront par disparaître. Nos émissions de gaz à effets de serre modifient le climat à une vitesse inédite. Notre destruction des milieux naturels et nos pollutions mettent en péril la survie de la majorité des espèces animales.

Ceci n’est pas une fatalité. Nous pouvons décider de bien vivre, d’être heureuses et heureux, de favoriser les activités compatibles avec l’avenir plutôt que celles qui détruisent la vie.

Ralentir, prendre le temps de vivre. Vivre simplement : observer un oiseau, se promener, dialoguer, débattre, aider un·e voisin·e, regarder les nuages, les étoiles, rire, chanter, danser… Nous pouvons favoriser les activités qui font la vie belle sans condamner nos avenirs.

Simplement bien vivre, bien vivre simplement, voilà ce que nous avons individuellement à faire.

Ça ne suffira pas mais c’est un début et c’est nécessaire pour construire un monde durable et désirable.

Parallèlement, exigeons de nos représentant·e·s politiques qu’iels facilitent et accompagnent ce changement heureux, majeur et nécessaire. Exigeons qu’iels cessent de favoriser la croissance des surconsommations, des inégalités, des dépenses énergétiques, des pollutions, des frontières, des compétions et des haines. Exigeons qu’enfin nos femmes et hommes politiques, au lieu de nous diviser, de nous opposer entre classes sociales, origines ou nationalités, nous rassemblent et augmentent notre cohésion sociale, nos envies de vivre toutes et tous ensemble.

Pour faciliter cette transition, assurons nous que chaque personne dispose de quoi vivre décemment. Exigeons la création d’un droit à un revenu de base inconditionnel : https://www.changerdemonde.org/

François NICOLAS

Renforcer le pouvoir d’agir de toutes et de tous

Merci au secours catholique pour le rapport :

Sans contreparties

Pour un revenu minimum garanti.

Ce rapport est en ligne ici : https://www.secours-catholique.org/sites/scinternet/files/publications/rapport_revenusans_contreparties.pdf

« …bénéficiaires du RSA et accompagnants ne se parlent pas franchement… chacun joue un rôle et où tout le monde est perdant… » il faut « …Renforcer le pouvoir d’agir de personnes vivant la précarité et instaurer des relations de confiance avec les institutions… »

Bonus, un article donnant quelques pistes pour aider à l’instauration de ce nouveau « vaccin contre les crises économiques et sociales » : https://francoisnicolas44.wordpress.com/2020/04/29/instaurer-un-vaccin-contre-les-crises-economiques-et-sociales/

Inconditionnellement,

François NICOLAS, REZE(44)

Mobilisation générale pour un revenu de base inconditionnel : plus tard ce sera trop tard!

Comme moi, comme toi, comme nous, Massive Attack s‘est mobilisé pour un revenu de base inconditionnel: Lien vers le clip de Massive Attack en faveur d’un revenu de base

Léna et Isaline, 2 membres du mouvement français pour un revenu de base ont mis en ligne le documentaire qu’elles préparent depuis un an, “Les Gens” (Merci à Tryo pour la chanson.). Toi aussi, partage ce film :

Participe à l’Initiative Citoyenne Européenne pour l’instauration de revenus de base (https://europa.eu/citizens-initiative/initiatives/details/2020/000003_en). Trouve un cinéma, une salle municipale, un salon, pour diffuser ce film. Incite toutes les personnes à débattre du revenu de base et, pour celles qui en auront envie, à signer l’Initiative Citoyenne Européenne pour un instaurer des revenus de base partout en europe.

Pour améliorer la capacité collective de mobilisation, enrichir les débats, s’engager avec le Mouvement Français pour un Revenu de Base, suivre les actions ou simplement le soutenir, il est possible d’adhérer: Lien vers l’adhésion en ligne au MFRB.

Inconditionnellement,

François NICOLAS, Rezé(44)

(FaceBookYoutubetwitterinstagram)


Instaurer un vaccin contre les crises économiques et sociales

Afin qu’un désastre économique ne succède pas à cette crise sanitaire, il est nécessaire d’armer l’économie française d’un véritable vaccin contre les crises économiques.

Un vaccin qui sécuriserait préventivement toutes les activités économiques utiles au plus grand nombre. Un vaccin qui garantirait inconditionnellement que chaque personne dispose de quoi acheter ce dont elle a besoin pour vivre décemment. Un vaccin qui par conséquent augmenterait la sécurité financière des entreprises fournissant des biens et services essentiels à une vie décente.

La crise sanitaire nous a contraint à arrêter la machine à croissance du PIB. Mais, nous nous préparons à relancer notre système spéculatif anti-économique. Nous nous préparons à relancer les compétitions économiques fratricides, la fabrique à précarités.

Or, la nécessité de poursuivre certaines activités malgré l’arrêt brutal de notre économie a mis en évidence que les travaux les plus indispensables ne sont ni les mieux rémunérés, ni les plus stables.

Or, l’envie de toutes et tous de s’investir, de participer à la lutte contre cette pandémie, a mis en évidence le besoin de cohésion nationale qui nous anime.

Ces faits attestent de la pertinence qu’il y aurait à rapidement mettre en place un revenu de base inconditionnel. Un revenu matérialisant l’envie du peuple français de construire une société plus solidaire, une société où chaque personne serait en mesure de librement s’investir sans crainte pour son avenir et celui de ses enfants. Il est temps d’instaurer le droit à un revenu de base inconditionnel. Il est temps de consolider la résistance individuelle et collective a cette crise et aux crises à venir.

Luttons pour le droit à un revenu de base inconditionnel, cumulable avec d’autres revenus, distribué individuellement à toutes et tous, versé de la naissance à la mort, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie.

Nous avons toutes et tous la possibilité d’agir concrêtement pour construire un monde plus respectueux des personnes et économiquement moins sensible aux crises. Nous devons voter et partager massivement l’initiave citoyenne européenne pour l’instauration de revenus de base:

https://you.wemove.eu/campaigns/2020-03-basic-income-FR

Amicalement,

François NICOLAS

BONUS : proposition d’un parcours de découverte de la notion de revenu de base inconditionnel

I. INITIATION

a) Une pétition à partager pour un revenu de base supérieur aux seuils de pauvreté (le court argmentaire donne quelques éléments à celles et ceux qui découvrent ces enjeux) :

https://www.change.org/p/pour-le-droit-%C3%A0-un-revenu-de-base-inconditionnel-au-moins-sup%C3%A9rieur-au-seuil-de-pauvret%C3%A9

b) Un débat mouvant avec les colibris (les expressions des participant·e·s sont relativement classiques : elles permettent de cerner les habituelles peurs ou enthousiasmes que l’on entends à chaque réunion) :

II. APPROFONDISSEMENT

a) Une conférence de Baptiste Mylondo pour réfléchir aux revenus de base comme élément d’un projet de société émancipateur et décroissant :

III. ACTIONS

a) Un extrait d’une conférence gesticulée d’Alexis Lecointe pour t’inspirer quelques moyens d’augmenter l’attrait de tes éventuelles présentations du revenu de base:

b) Le site du MFRB (le Mouvement Français pour un Revenu de Base) :

https://www.revenudebase.info

Les journées d’été des écologistes 2019 à Toulouse

CHANGEMENT CLIMATIQUE, rappel des faits & adaptation des villes (1H17)

UNE ECOLOGIE SANS CONFLIT? (1H25)

Extrait du discours de Yannick Jadot (0H25)

Effondrement… Comment en parler? (1H40)

EUROPE : L’HEURE DU SURSAUT ET DU CHOIX ENTRE ÉCOLOGIE ET BARBARIE (2H26)

ÉCOFÉMINISME : AU-DELÀ DE LA CONVERGENCE DES LUTTES (1H30)

VIOLENCES POLICIÈRES : QUARTIERS ET MOUVEMENTS SOCIAUX(1H32)

RETRAITES : LA RÉFORME EN DÉBAT (1H31)

PLUS CHAUDES QUE LE CLIMAT? ET MAINTENANT? (1H40)

Des démarches citoyennes gagnantes pour l’écologie (1H34)

GILET JAUNES? (1H52)

BILAN DE MUNICIPALITÉS ÉCOLOS des perspectives inspirantes (1H38)

NOUS SOMMES LA NATURE QUI SE DÉFEND (1H50)

ERASMUS, une réussite européenne (1H07)

Défendre la vie, l’avenir (1H06)

LES ÉLU.E.S EN RÉGIONS : BILANS ET PERSPECTIVES (1H14)

Pour une autre POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (1H33)

DE NOUVEAUX ENJEUX POUR L’ÉCOLOGIE POLITIQUE (1H59)

LE TEMPS DE L’ÉCOLOGIE MUNICIPALE (1H51)

La forêt amazonienne – témoignage (0H02)

Climat & urbanisme

Lors des journées d’été de l’écologie, en 2019, à Toulouse, un atelier où, après un rappel des faits scientifiques sur les boulversements climatiques, ont été abordées les manières dont nous devons modifier l’urbanisme de nos villes pour s’y préparer.

Une liste avant tout écologiste à Rezé!

« 3721 rezén·ne·s ayant voté pour Europe Écologie lors des europénnes, il est de la responsabilité des écologistes d’offrir au rezéen-ne-s la possibilité de voter pour une alternative avant tout écologiste. Cette liste sera finalisée le 18 février 2020 avec les personnes le souhaitant, avec toutes les personnes soucieuses d’offrir une véritable alternative écologiste à Rezé. »

Merci de relayer cet appel à nous soutenir (version du 14 février 2020):

Cette liste existe grace à vous :

  • Si tu es rezéen-ne merci de ne pas hésiter à nous soutenir ou à nous rejoindre…
  • Si tu connais des rezéen-ne-s merci de ne pas hésiter à leur transférer ce message.

Il existe une liste de soutien à la liste autonome écologiste. Ceci permet aux personnes le souhaitant d’afficher publiquement leur soutien à cette initiative. L’inscription sur la liste de soutien vous donne le droit d’accéder à un espace collaboratif où toutes les personnes le souhaitant peuvent débattre et décider des actions de la liste autonome pour l’écologie à Rezé.

Pour demander votre inscription sur cette liste merci d’envoyer le message ci-dessous à l’adresse : pdl-44-reze-contact@listes.eelv.fr

Mentions obligatoires

Je souhaite figurer sur la liste publique des soutiens à la liste autonome pour l’écologie à Rezé.

[adresse électronique] [Prénom NOM (ville de résidence)]

Mentions facultatives

[adresse postale]

[téléphone]

Un dispositif automatique permet de se désinscrire de cette liste. En cas de difficulté, il suffit de demander cette désinscription en écrivant à pdl-44-reze-contact@listes.eelv.fr

Réunion d’organisation chaque jeudi à 20H30, salle Jean-Baptiste Vigier, 8 rue Jean-Baptiste Vigier, 44400 REZE

Alter’Naïvement,

François NICOLAS, REZE(44)

Bonus:

1’14 » pour la première affiche:

8’51 » sur la fin du monde: